Une bourse de 18 000 $ pour une chef d’orchestre

Une bourse de 18 000 $ pour une chef d’orchestre

Au centre, Véronique Lussier, entourée de Julie Poulin, coordonnatrice au codéveloppement culturel et patrimonial de la MRC de Roussillon, et Jean-Claude Boyer, préfet de la MRC et maire de Saint-Constant.

Crédit photo : Gracieuseté

La chef d’orchestre Véronique Lussier a reçu une bourse de 18 000$ dans le cadre de l’Entente de partenariat territorial en lien avec la collectivité de la Montérégie-Ouest du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ). L’annonce a été faite, fin octobre, par la MRC de Roussillon. Mme Lussier devient la première artiste de la région à obtenir cet honneur issu de cette entente conclue avec la MRC.

«Je suis très heureuse d’avoir été choisie comme bénéficiaire de cette bourse du CALQ. Elle symbolise une reconnaissance de mon statut d’artiste et de mon Projet ambassadeur OSDL (Orchestre symphonique de Longueuil). Cette bourse vient couronner tous mes efforts déployés dans ce projet pilote depuis deux ans», déclare Mme Lussier au Reflet.

Le Projet ambassadeur a pour objectif de faire la promotion de la musique symphonique comme agent de développement social et culturel dans la MRC de Roussillon.

«Je veux continuer à faire rayonner la musique symphonique, classique. Valoriser des artistes et compositeurs de la relève, et intégrer d’autres arts de la scène.»

– Véronique Lussier, chef d’orchestre

«Cette bourse permet la tenue de concerts symphoniques de proximité dans deux églises historiques de deux villes de la MRC, soit Saint-Constant et Châteauguay», précise Mme Lussier.

Le montant a notamment permis de bonifier la prestation de l’OSDL par l’ajout d’un support multimédia pour le concert de Saint-Constant, le 29 octobre. L’événement avait réuni pour l’occasion la soprano Natalie Choquette et sa fille Éléonore Lagacé sous le thème de l’Halloween.

La chef d’orchestre Véronique Lussier.

 

«Le rayonnement de la culture roussillonnaise passe très souvent par des projets novateurs proposés par des artistes de talent comme celui de Véronique Lussier. Mme Lussier est très impliquée dans son milieu et travaille sans relâche à transmettre sa passion pour la musique symphonique» mentionne de son côté Julie Poulin, coordonnatrice au codéveloppement culturel et patrimonial de la MRC de Roussillon.

 

Projets

Véronique Lussier indique qu’elle continue de mettre en valeur l’OSDL dans la région.

«Je veux aller à la rencontre de tous les publics tant mélomanes que néophytes», dit-elle.

Dans cette optique, elle prévoit offrir des ateliers dans les écoles afin de faire découvrir aux jeunes la musique orchestrale par le biais d’activités pédagogiques.

«Dans ce contexte mondial actuel en ébullition, je suis convaincue que la musique peut être un catalyseur d’émotions positives qui rejoint les valeurs fondamentales de la nature humaine», ajoute-t-elle.

 

Concerts à venir sous la direction de Véronique Lussier

18 février : Romance pour la Saint-Valentin à l’église de la Nativité à La Prairie.

25 mars : Quatre Saisons de Vivaldi à l’église Saint-Joachim à Châteauguay.

15 avril : Frénésie printanière à l’église de la Nativité à La Prairie.

Pour information: www.veroniquelussier.com.

 

À propos de l’Entente de partenariat territorial

Le programme de partenariat territorial de la Montérégie-Ouest est issu d’une entente conclue en 2017 entre le Conseil des arts et des lettres du Québec, les municipalités régionales de comté (MRC) du Haut-Saint-Laurent, de Beauharnois-Salaberry, de Vaudreuil-Soulanges et de Roussillon, avec la collaboration de Culture Montérégie.

Un montant totalisant 188 000$ réparti sur 3 ans (2017-2020) a été investi pour permettre l’attribution d’un soutien financier aux créateurs et aux organismes artistiques résidant sur le territoire des partenaires. Celui-ci permet de soutenir des projets de création, de production ou de diffusion favorisant des liens entre les arts et la collectivité.

Parmi les récipiendaires des bourses, on retrouve Louise Page, vice-présidente du Bistro culturel Cœur de village à Saint-Isidore.