Des élèves financent les études de Mexicains

Des élèves financent les études de Mexicains

Les 17 élèves en compagnie de leur enseignante

Des élèves de 6e année de l’école St-Lawrence à Candiac ont réussi à amasser 6000$ pour aider des élèves mexicains à poursuivre leurs études secondaires.

Le projet est né de la volonté des élèves. Leur enseignante, Sandy Plamondon, a des liens avec des professeurs au Mexique. Comme ses élèves voulaient apprendre l’espagnol, ils ont échangé des lettres avec des personnes de leur âge de ce pays. Les jeunes d’ici ont vite constaté que les ressources financières étaient limitées pour leurs correspondants.

«J’étais contente de connaître quelqu’un d’un autre pays. Je trouvais ça triste qu’elle n’ait pas d’argent pour se nourrir. Je suis contente qu’on les aide à recevoir une éducation», indique Mia Corrales, 11 ans.

Mme Plamondon indique avoir réalisé un projet humanitaire du genre avec ses élèves il y a deux ans. Ils avaient, eux aussi, amassé 6000$ pour aider des élèves mexicains.

«On trouvait qu’ils avaient besoin d’aide pour pouvoir aller à l’école. On savait que Mme Sandy avait déjà fait ce projet», renchérit Jérémy Lévesque, 11 ans.

La cohorte 2016-2017 a commencé par faire du bénévolat à la Corne d’abondance à Candiac pour montrer son engagement envers la cause.

«C’est très demandant. Si eux ne veulent pas, je n’en fais pas. Je ne veux pas les pousser pour le faire. C’est leur engagement», soutient l’enseignante.

Les jeunes travaillaient sur leur projet durant les récréations et les heures de lunch. «Ils ont fait tout cela, en plus du travail académique régulier», précise la professeure.

Financement

Les élèves ont mené plusieurs activités de financement qu’ils ont eux-mêmes choisies et orchestrées. Ils ont vendu divers articles qu’ils ont confectionnés, comme des bracelets, des signets et des cartes de souhaits.

Des parties de hockey et de soccer, élèves contre enseignants, ont aussi été organisées. Le public devait payer pour assister aux matchs.

Le directeur de l’école, Bob Matthey, les a épaulés dans ce projet. D’ailleurs, il a même relevé le défi du directeur et en dormant une nuit sur le toit de l’école. «On n’aurait peut-être pas atteint notre objectif s’il ne nous avait pas aidés», mentionne Jérémy.

L’objectif de 6000$ a été fixé parce que c’est le montant que représente la facture pour payer les vêtements et accessoires scolaires ainsi que l’inscription pour trois ans aux 18 élèves mexicains.

L’enseignante se rendra au Mexique à la fin juin pour aller magasiner avec les jeunes là-bas. «Je veux m’assurer que l’argent soit dépensé honnêtement et comme les enfants voulaient», indique Mme Plamondon.

Maintenant qu’ils ont atteint leur objectif, les élèves de la classe de Mme Plamondon amassent des fonds pour l’école Reach à Saint-Lambert. L’établissement accueille des élèves ayant des besoins particuliers, notamment une déficience intellectuelle.

L’argent servira à l’achat d’une imprimante couleur et de matériel pour créer des pictogrammes.

«Ils voulaient continuer leur projet humanitaire», mentionne l’enseignante.

Reconnaissance

Les élèves de Candiac ont reçu la visite, à la fin mai, du député fédéral de La Prairie, Jean-Claude Poissant. Il leur a remis à chacun un certificat de reconnaissance. Le directeur général de la Commission scolaire Riverside, Sylvain Racette, s’est également déplacé pour les féliciter.