«La Voix» a propulsé la carrière d’Alexander Brown

«La Voix» a propulsé la carrière d’Alexander Brown

Alexander Brown sera en spectacle le 26 août à Saint-Mathieu

Un an après son passage à l’émission La Voix, le chanteur Alexander Brown soutient qu’il a maintenant moins besoin de s’éloigner pour gagner sa vie d’artiste.

Auparavant, il était musicien professionnel et présentait des tournées un peu partout au Québec, au Canada et aussi en Europe avec son groupe Hellbound Hepcats. Papa d’une fillette de 15 mois, il apprécie pouvoir faire des spectacles près de sa résidence à Saint-Mathieu.

«Depuis mon passage à La Voix, je peux me permettre de prendre des contrats qui sont payants. Je ne veux plus partir trois semaines. Je prends des contrats qui sont au Québec, près de ma famille», mentionne-t-il.

Le chanteur originaire d’Angleterre sera d’ailleurs en spectacle au centre communautaire de Saint-Mathieu, le 26 août, dans le cadre des festivités entourant les 100 ans de la municipalité.

«J’ai très hâte de faire le spectacle à Saint-Mathieu. Ça va être le fun de jouer chez nous», dit-il.

Alexander Brown, 28 ans, travaille actuellement sur un 4e album. Il ne sait toutefois pas encore s’il le sortira à son nom ou avec son groupe de musique. «C’est moi qui ai composé les musiques et chansons des trois autres disques», indique le chanteur qui est au Québec depuis 15 ans.

Il demeure toujours dans le même style de musique, soit le rockabilly et le rock’n roll. Il soutient aimer ce genre depuis la première fois où il en a entendu. «Quand on en entend, on veut bouger», dit-il.

La Voix

Lors de son passage à l’émission de télévision, il avait amorcé son aventure dans l’équipe de Marc Dupré. Éliminé lors des duels, le chanteur a été récupéré par Éric Lapointe. M. Brown soutient que le second concordait davantage avec son style.

Il conseille aux candidats de rester eux-mêmes et de faire de leur mieux. «Je leur dirais de ne pas trop stresser, c’est juste une compétition. Ça ne veut rien dire pour ta carrière, même si tu ne te rends pas à la fin», affirme-t-il.

Trois emplois

En plus d’être chanteur, il aide sa copine dans son entreprise d’antiquités. Au moment de l’entrevue, il était à Shawinigan en train de chercher des pièces qu’il achète et revend. Ce travail est à temps partiel.

À sa résidence, qui comporte un grand terrain, le couple a une pension pour les chiens. «On a beaucoup d’espace pour que les chiens puissent courir; nos voisins sont à un kilomètre de chaque côté. Ce n’est pas quelque chose qu’on aurait pu faire en ville», mentionne-t-il.