Opinion : Quand les bottines ne suivent pas les babines

Opinion : Quand les bottines ne suivent pas les babines

Train de banlieue

Crédit photo : Gracieuseté - Réseau de transport métropolitain

Le gouvernement du Québec et le réseau de transport métropolitain font la promotion du covoiturage afin de dégager les stationnements des gares. Eh bien, j’ai adhéré il y a deux mois à ce service. Nous sommes deux personnes qui partageons la même voiture pour se rendre à la gare de Saint-Constant pour y prendre le train de la ligne Candiac.

Un mois, je dis bien, un mois après avoir fait ma demande, je reçois la fameuse vignette afin d’accéder au stationnement réservé au covoiturage. Cependant, 9 fois sur 10, il n’y a pas de place pour y garer la voiture.

Puisque le stationnement est déjà plein, je dois faire descendre mon passager et partir à la recherche d’une place dans l’autre stationnement, de l’autre côté de la rue Saint-Pierre pour y stationner ma voiture. Si je suis chanceux, je pourrai prendre le train à l’heure que je voulais le faire.

La plupart du temps, le temps de me rendre à l’autre stationnement, attendre le feu de circulation me permettant de traverser la rue achalandée et me rendre au quai fait que je dois attendre le prochain train.

Il serait pourtant simple, si le réseau de transport métropolitain voulait encourager le covoiturage, de déplacer l’affiche indiquant la zone de covoiturage en fonction des permis accordés.

Mais non, j’ai contacté à deux reprises le service de la clientèle et la réponse est simple: «On ne peut pas garantir qu’il va y avoir de l’espace». Donc, à quoi sert de faire la promotion du covoiturage et d’entreprendre des démarches pour trouver un passager qui voyage aux mêmes heures si en fin de compte, je ne peux pas me garer et prendre le train selon mon horaire?

Je ne peux pas croire qu’en 2018, il faut une étude de quelques mois pour déplacer un poteau de stationnement et offrir un espace plus grand pour le covoiturage.

Si j’écris ici, c’est que la réponse du réseau ne marche pas avec la promotion qu’ils font.

Est-ce que la machine est trop grosse pour être en mesure de prendre des décisions rapides et efficaces à peu de frais?

Vive le transport en collectif!

 

Daniel Greendale, Sainte-Catherine

 

1
Commenter cet article

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Sylvain Lavoie Recent comment authors
Sylvain Lavoie
Invité
Sylvain Lavoie

Un métro relié à angrignon c Est possible et plus prioritaire que la ligne rose !!!!!!