Actualités
Affaires

Les cargaisons en transit dans la voie maritime en légère hausse en 2021

mercredi le 22 décembre 2021
Modifié à 8 h 09 min le 22 décembre 2021
Par Mario Pitre

mpitre@gravitemedia.com

(Photo d'archives)

À la veille de la fin de la saison de navigation, la Voie maritime du Saint-Laurent a fait savoir que, dans l'ensemble, les cargaisons ayant transité par la Voie maritime entre le 22 mars et le 30 novembre ont atteint 33,3 millions de tonnes métriques, une augmentation de 1,7 % par rapport à 2020.
 
D'après les plus récents chiffres obtenus de la Corporation de la Voie maritime du Saint-Laurent, les cargaisons générales, incluant l'acier, l'aluminium et la machinerie surdimensionnée, ont connu une hausse de 71 % entre le 22 mars et le 30 novembre. Les cargaisons de minerai de fer ont augmenté de 17 %, alors que le vrac sec, incluant les matériaux de construction, comme la pierre, le ciment et le gypse, a affiché 6 % de plus qu'à la même période l'an dernier.
 
Le ralentissement des exportations de céréales en raison des récoltes moins importantes par rapport à 2020 continue de compenser la croissance des cargaisons dans les autres secteurs. Exception faite des céréales, le tonnage total a connu une hausse de 13 %.
 
Les cargaisons de minerai de fer et d'acier – qui favorisent la fabrication de produits de consommation et la construction au pays – ont même dépassé les niveaux de 2019 avant la pandémie.
 
« La saison de 2021 s'est révélée une aventure impressionnante de reprise et de croissance pour certains de nos marchés les plus essentiels. Notre corridor commercial, qui représente une alternative intéressante et une route de transport à la fois éconergétique et essentielle pour les marchandises et les services d’Amérique du Nord, est resté résilient tout au long de la pandémie et malgré les perturbations de la chaîne d'approvisionnement à l'échelle mondiale. Comme c’est toujours le cas, le mois de décembre représente une période primordiale pour notre voie navigable, alors que les fabricants accumulent des matières premières et que les exportations de céréales/potasse mettent leurs produits finaux sur le marché avant la pause hivernale de la voie navigable », a commenté Terence Bowles, président et chef de la direction de la Corporation de gestion de la Voie maritime du Saint-Laurent.
 
Le tronçon de la Voie maritime entre Montréal et le lac Ontario sera fermé à la circulation des navires à compter du 31 décembre, alors que le canal Welland restera ouvert jusqu’au 7 janvier pour faciliter la navigation intérieure entre le lac Ontario et la partie supérieure des Grands Lacs.