Association de baseball mineur Roussillon : une saison record remplie de défis

Photo de Audrey Leduc-Brodeur
Par Audrey Leduc-Brodeur
Association de baseball mineur Roussillon : une saison record remplie de défis
(Photo : Le Reflet - Denis Germain)

L’Association de baseball mineur Roussillon doit composer avec un beau problème. Sa popularité n’a cessé d’augmenter au cours des dernières années, mais le nombre de terrains a diminué, forçant la direction à composer avec un casse-tête organisationnel.  
L’association est passée de 17 à 21 équipes en 2018 avec un nombre total de 330 inscriptions.
«Il y a sept ans, nous avions 100 jeunes. On pourrait passer à 26 équipes en 2019. Le baseball est en santé!» s’enthousiasme le président, Pierre Savoie.
M. Savoie explique cette recrudescence des inscriptions par la présence accrue de l’association dans les médias et sur le web, notamment.
«L’engouement pour le baseball est aussi revenu quand les gens se sont détachés des Expos, ajoute-t-il. Il n’y avait plus de fierté associée au baseball. Lentement, les Blue Jays de Toronto ont courtisé les partisans en venant jouer des parties à Montréal et ç’a fait oublier la fin désolante des Expos.»
«Notre équipe réussit également à transmettre sa passion du baseball, ajoute-t-il. On priorise l’amélioration à la performance. Notre succès, c’est de voir des jeunes qui ont du plaisir et qui sont fiers d’eux.»
Rareté des terrains
Néanmoins, les terrains se font de plus en plus rares, affirme M. Savoie. Le dernier cas est celui du parc Lafarge à Saint-Constant qui laissera place entre autres au centre aquatique. L’association a dû faire des compromis.
«Avoir quatre équipes de plus cette année signifiait aussi 40 matchs locaux de plus sur nos terrains. On y est parvenu en faisant moins de pratiques. On a aussi organisé des parties locales sur les terrains de nos adversaires, même si ce n’est pas l’idéal», raconte-t-il.
M. Savoie souligne toutefois que des Villes ont aussi fait des annonces intéressantes au cours de la dernière année, dont la construction d’un centre multisports à Sainte-Catherine et le don d’un terrain par l’Académie de baseball Diamond à la Ville de Saint-Constant.
«Ce sont des nouvelles merveilleuses pour l’avenir à long terme, affirme-t-il. On voudrait tous que les choses débloquent le plus rapidement possible, mais j’ai confiance que les Villes vont travailler en ce sens.»
M. Savoie ajoute que l’association fait également face à un manque de bénévoles et souhaite que des amateurs de baseball se manifestent pour s’impliquer dans la prochaine saison, même s’ils n’ont pas d’enfants inscrits.

«Dès qu’il y a de la pluie, la situation devient catastrophique et ça chamboule l’horaire. Nous faisons face à de gros défis d’organisation.»  -Pierre Savoie

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des