Billet d’humeur : entre peine et colère

Billet d’humeur : entre peine et colère

Ailes d'ange

Crédit photo : Depositphotos

Est-ce qu’il vous arrive de trouver que la vie est injuste?

On se connaît pas mal depuis le temps. Vous savez que j’essaie toujours de prendre le côté positif des choses. De relativiser. Tirer des leçons des revers et des épreuves. Sauf cette fois.

Une collègue de travail vit des moments extrêmement difficiles dernièrement. Et nous aussi par la bande. J’en ai les larmes aux yeux juste à l’évoquer. Je ne veux pas vous raconter tous les détails, question de respecter son intimité et son deuil. Je vous dirai seulement qu’elle a perdu son bébé dans des circonstances aussi tragiques que cruelles.

J’avais rarement vu une femme enceinte se réaliser autant dans sa maternité. Flatter autant son ventre. Suivre autant à la lettre chaque consigne médicale. C’était le rêve de sa vie. Et le bébé de la dernière chance. On était d’autant plus heureux pour elle. Pour eux.

Je ne comprends pas que la vie lui ait réservé une telle épreuve. Je sais que c’est cliché, mais elle ne méritait pas ça. Tant elle fait confiance à la vie justement. Qu’elle est toujours positive. Qu’elle s’entoure d’énergies positives.

Il y a quelques années, j’ai écrit un billet que j’avais intitulé La vie est injuste. Parce que moi qui crois au juste retour des choses, j’ai vu des gens comme elle recevoir un coup de poing en plein visage. Ce n’est pas vrai qu’on récolte ce que l’on sème. Même si on est une bonne personne. Certains jours, comme le chante Lisa Leblanc, ma vie c’est d’la marde. On a donc le droit d’être en colère. D’avoir de la peine.

Je sais que je devrais dire que le temps arrange les choses. Que ma collègue et son chum vont se refaire une vie. Bien différente de celle qu’ils étaient en train de se tricoter. Mais c’est impensable pour eux pour l’instant. Difficile pour nous.

«J’entends au-dessus de moi dans les cieux les anges qui chantent entre eux. Ils ne peuvent trouver de mot d’amour plus grand que celui-ci: maman.»

-Edgard Allan Poe

Et je ne comprends toujours pas pourquoi il a fallu que la vie soit si cruelle avec elle. Qu’elle l’oblige à emprunter ce chemin pavé de pierres et d’épines.

Le seul constat que j’en retire pour le moment – et ce n’est pas une consolation –, c’est qu’un ange est passé dans sa vie. Trop brièvement.

 

 

 

 

Commenter cet article

avatar