Billet d’humeur : La vie continue

Par Hélène Gingras
Billet d’humeur : La vie continue
La page s'est tournée sue 2020. (Photo : Pixaby)

Comment allez-vous?

Avez-vous passé un beau temps des fêtes? Malgré tout. Malgré le confinement. L’économie au ralenti. Le déballage des cadeaux à distance en vidéo. L’échange de souhaits pour 2021 au même endroit. Sinon par texto. Ou via le bon vieux téléphone.

Combien de gens vous ont souhaité la santé pour la prochaine année? Parce qu’en vieillissant, on ne sait pas à quel point la santé peut être fragile. S’attaquer à des vieux os. Soudainement. Sans raison. Dérailler. Mais jamais ce vœu pieux traditionnel n’a trouvé autant d’échos qu’en raison de la pandémie.

Généralement, j’aime bien tourner la page du calendrier sur une année. Et, on va quand même se l’avouer, particulièrement sur 2020. Tant elle a été justement si unique. À l’échelle de la planète.

Puis, j’aime bien faire table rase du passé du même coup. Me fixer de nouveaux buts. Rêver au rêve impossible. Voir en avant. Me souhaiter que le meilleur soit à venir.

Je trouve malgré tout que je n’ai pas eu le temps de rêvasser beaucoup sur ce que 2021 peut m’apporter. Tant la réalité nous a vite rattrapés en ce début d’année. Difficile d’oublier que c’est la suite de 2020. Avec la lutte à la vaccination. Et tout ce qui passe actuellement.

L’année commence en force sur le plan de l’histoire, je trouve. Sur des chapeaux de roues même.

Je lisais en fin de semaine qu’une tempête de neige historique s’est abattue sur l’Espagne. Semant le chaos. À Madrid, il est tombé entre 20 et 30 centimètres de neige.

Au Capitole, des manifestants pro-Trump ont envahi l’endroit, la semaine dernière, interrompant la séance qui visait à confirmer la victoire de Joe Biden au Collège électoral. Affrontements avec les policiers, coups de feu, vitres brisées, élus évacués; le chaos là aussi. On déplore quelques décès. Le bilan aurait pu être bien pire. Cette incitation à la violence a valu à Trump d’être banni à tout jamais de Twitter. Autre nouvelle d’importance.

Ici, je vis comme vous tous l’ordre d’un couvre-feu pour les prochaines semaines. Une première au Québec. Quoi que ça n’impacte pas beaucoup mon quotidien. Vu que les activités sont arrêtées. Tout ce, pour éviter encore plus de chaos dans les hôpitaux.

La vie continue. L’histoire s’écrit parfois sous nos yeux. Mais nous passerons rapidement à autre chose par la suite.

«Il faut éclairer les lois par l’histoire et l’histoire par les lois.»

-Montesquieu

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires