Bureau en gros doit se limiter au commerce en ligne

Par Michel Thibault
Bureau en gros doit se limiter au commerce en ligne
Comme plusieurs commerces, Bureau en gros a accueilli ses derniers clients en magasin le 24 mars, avant la mise sur pause du Québec. La distanciation sociale était de mise. (Photo : Michel Thibault)

La chaîne Bureau en gros, qui possède une succursale à Candiac, doit se limiter au commerce en ligne permis à toutes les entreprises du Québec, à la suite de la mise sur pause de la province, décrétée par le gouvernement Legault pour ralentir la propagation de la COVID-19.

Le gouvernement n’a pas accédé à la demande d’ajout de la bannière à la liste des services essentiels. Bureau en gros justifiait sa requête en invoquant le grand virage vers le télétravail engendré par la COVID-19, qui place ses produits dans le haut de la liste d’achats de bien des gens.

« Finalement nous serons ouverts seulement pour le ramassage des commandes en ligne et les commandes d’impression faites via notre site web Bureauengros.com. » a fait part, mercredi, Yves Taillon, directeur général de la succursale du boulevard D’Anjou à Châteauguay.

Seule l’option « ramassage dans les deux heures » sera disponible sur le site web. « Si l’article est disponible au magasin, nous irons porter la commande à l’auto à l’arrivée des clients », indique M. Taillon.

Le magasin sera réapprovisionné, a-t-il confirmé.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des