Cette Mustang de 900 chevaux est électrique… et manuelle!

Par Le Guide de l'auto
Cette Mustang de 900 chevaux est électrique… et manuelle!


Le Guide de l'Auto

Article par Guillaume Rivard

Parmi la cinquantaine de véhicules Ford modifiés qui se trouvent au Salon de la SEMA 2019 cette semaine à Las Vegas, la Mustang Lithium créée en collaboration avec Webasto vole la vedette pour plusieurs bonnes raisons.

Au lieu d’utiliser une version retravaillée du fameux V8 de 5,0 litres, par exemple, ou encore du V8 suralimenté de 5,2 litres de la Shelby GT500, ce prototype à exemplaire unique de la Mustang a choisi la voie de l’électrification complète – et le résultat est drôlement impressionnant.

Une motorisation électrique Phi-Power à double cœur et double onduleur lui confère une puissance de plus de 900 chevaux et un couple instantané dépassant les 1 000 livres-pied, selon les calculs de Ford. Le tout est appuyé par une batterie Webasto de 800 volts, comme dans la nouvelle Porsche Taycan, ce qui permet de produire plus de courant électrique et moins de chaleur avec un système plus léger que les autres que l’on voit normalement.

Si 1 000 livres-pied peut paraître excessif, sachez que la Ford Mustang Lithium propose différents modes de conduite – Valet, Sport, Piste et Bête (!) – qui appliquent un niveau de couple contrôlé selon la situation.

Mais attendez, ce n’est pas tout. Ce prototype va à l’encontre des véhicules électriques conventionnels en utilisant une boîte de vitesses manuelle, plus précisément une version de la boîte Getrag MT82 à six rapports qui a fait ses preuves sur les pistes d’accélération. Des demi-arbres de transmission Ford Performance et un différentiel Torsen Super 8.8 l’accompagnent pour transférer la puissance aux roues en alliage léger de 20 pouces, chaussées de pneus Michelin Pilot Sport 4S.

L’équipement comprend aussi un ensemble de maniabilité pour la piste signé Ford Performance, une barre de renfort de tourelles d’amortisseurs, des freins Brembo avec étriers à six pistons à l’avant (empruntés à la Shelby GT350R) et un chargeur portable TurboCord.

En termes de design, la Ford Mustang Lithium est quand même relativement discrète au-delà de son toit et de son capot Webasto de couleur contrastante, ce dernier intégrant de petites lucarnes en polycarbonate. Abaissée d’un pouce, elle arbore quelques panneaux de carrosserie en fibre de carbone, de nouvelles jupes latérales et avant de même qu’un diffuseur arrière conçu sur mesure. L’intérieur recèle des garnitures bleues et un écran central de 10,4 pouces à la verticale.

Chose certaine, c’est un bon moyen de faire patienter les amateurs jusqu’au grand dévoilement du très attendu VUS électrique de Ford inspiré de la Mustang, qui aura lieu le 17 novembre.

Partager cet article