Carambolage : des Américains coincés à La Prairie

Par Vicky Girard
Carambolage : des Américains coincés à La Prairie
Les amis prenaient place dans la voiture noire du fond. (Photo : Le Reflet - Erick Rivest)

Spencer Jacob ne s’attendait pas à vivre ce qu’il décrit comme un enfer en revenant d’une visite de quelques jours à Montréal avec ses quatre amis. Le conducteur raconte au Reflet ce qu’il a vécu lors du carambolage monstre survenu sur l’autoroute 15 Sud à La Prairie, le 19 février.

À 19h, les New-Yorkais étaient toujours au Centre multifonctionnel Guy-Dupré à La Prairie, où les sinistrés avaient été transportés après l’accident. Comme leurs passeports sont restés dans leur voiture, ils ne savaient pas quand ils pourraient rentrer au bercail.

M. Jacob, le conducteur âgé de 18 ans, était au volant d’un des premiers véhicules impliqués dans le carambolage.

«On roulait et à un moment, tout est devenu blanc devant nous. Il y avait beaucoup de neige au bord de la route. Je ne pouvais rien voir. Une voiture a dérapé et m’a accroché. J’ai dû m’arrêter et appeler la police», se souvient-il.

En appelant les secours, ceux-ci l’ont avisé que de l’aide était en route.

«Une ambulance s’est stationnée devant nous pour notre sécurité. Une voiture est arrivée à toute vitesse et l’a percutée. Je ne sais pas comment, mais elle nous a évités. On a été chanceux. Ensuite, un 18 roues a dévalé la route et a heurté l’autre véhicule. D’autres se sont empilés», raconte M. Jacob.

Il ajoute que, paniqués, lui et ses amis ont littéralement sauté hors du véhicule par les fenêtres du côté passager. Ils n’ont subi aucune blessure.

«Nous savions que ce serait vraiment grave. On voyait les voitures glisser à toute vitesse sans pouvoir s’arrêter. C’était comme passer de ne rien voir à frapper un mur.»

-Spencer Jacob

Les amis se sont retrouvés dans un amas de neige, alors que l’un d’eux était en shorts. Ils ont couru vers une voiture de police et une agente leur a porté secours afin de les réchauffer.

Les New-Yorkais sont habitués à la neige, mais affirment n’avoir jamais rien vu de tel. Ils avaient des pneus d’hiver. L’un de leurs parents était en route. Ils espéraient pouvoir retourner à la maison avec lui. Sinon, ils se dirigeaient vers un hôtel de la région.

Jacob Spencer (au centre) et deux de ses amis, Jack Sandbeog et Phil Nangione. Photo: Le Reflet – Vicky Girard

À LIRE AUSSI: Carambolage à La Prairie : des conducteurs impliqués témoignent

Carambolage : les deux personnes incarcérées sont décédées

Carambolage sur l’autoroute 15 : le premier ministre réagit

Partager cet article

2
Laisser un commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
trackback

[…] Carambolage : des Américains coincés à La Prairie […]

trackback

[…] des deux victimes est connue Carambolage à La Prairie : un blessé toujours dans un état critique Carambolage : des Américains coincés à La Prairie Carambolage à La Prairie : des conducteurs impliqués témoignent Carambolage à La Prairie : […]