Comment les travailleurs essentiels doivent procéder pour obtenir la prime du PIRTE

Par Hélène Gingras
Comment les travailleurs essentiels doivent procéder pour obtenir la prime du PIRTE
(Photo : Fotolia)

Revenu Québec invite les travailleurs admissibles au Programme incitatif pour la rétention des travailleurs essentiels (PIRTE) à effectuer leur demande selon un calendrier déterminé par leur mois de naissance.

Les heures d’ouverture du service à la clientèle seront également prolongées afin que les agents puissent bien accompagner les demandeurs.

Le PIRTE est une aide financière de 100 $ par semaine destinée aux travailleurs des secteurs désignés essentiels qui gagnent de 5 000 $ à 28 600 $ par année. Plus de 600 000 salariés à temps plein et à temps partiel pourront en bénéficier.

En raison du fort volume attendu, Revenu Québec informe la population que les demandes devront suivre une séquence déterminée au cours des quatre premières journées. Cette stratégie vise à éviter l’engorgement du site Internet et du service à la clientèle.

Ainsi, du 19 au 22 mai, Revenu Québec acceptera les demandes des travailleurs admissibles en fonction de leur mois de naissance :
 19 mai : janvier, février et mars
 20 mai : avril, mai et juin
 21 mai : juillet, août et septembre
 22 mai : octobre, novembre et décembre

Afin que les démarches des demandeurs soient facilitées, les heures d’ouverture du service à la clientèle seront prolongées. En effet, du 19 au 22 mai, il sera accessible de 8 h à 21 h, et il sera exceptionnellement ouvert le samedi 23 mai, de 9 h à 16 h.
Après le 22 mai, tous les citoyens pourront faire une demande liée au PIRTE, peu importe leur date de naissance. Revenu Québec acceptera les demandes jusqu’au 15 novembre

INSCRIPTION À MON DOSSIER

Revenu Québec invite les travailleurs admissibles à commencer dès aujourd’hui les démarches relatives à leur inscription au PIRTE en s’inscrivant à Mon dossier, sur le site de Revenu Québec, et en mettant à jour leurs coordonnées bancaires nécessaires au dépôt direct.

L’aide financière sera versée rétroactivement au 15 mars et couvrira un maximum de 16 semaines. Elle permettra à un travailleur d’obtenir, en plus de son salaire, une somme forfaitaire imposable allant jusqu’à 100 $ par semaine, soit 1 600 $ au total.

Les premiers versements de 1 000 $ seront effectués entre le 27 mai et le 29 mai, selon la date d’inscription.
Pour y avoir droit, le demandeur doit
 travailler à temps plein ou à temps partiel dans un secteur lié aux services essentiels;
 gagner un salaire brut de 550 $ ou moins par semaine;
 avoir un revenu de travail annuel d’au moins 5 000 $ et un revenu total annuel de 28 600 $ ou moins pour l’année 2020;
 être âgé d’au moins 15 ans au moment où il fait la demande des prestations offertes dans le cadre du PIRTE;
 avoir résidé au Québec le 31 décembre 2019 et prévoir résider au Québec tout au long de l’année 2020.
Pour chaque semaine de travail admissible, un demandeur ne doit avoir reçu aucune somme relative à la Prestation canadienne d’urgence (PCU), ni à la Prestation canadienne d’urgence pour les étudiants (PCUE), ni au Programme d’aide temporaire aux travailleurs (PATT COVD-19). Cependant, un travailleur peut être admissible au PIRTE même si l’entreprise pour laquelle il travaille reçoit l’aide du gouvernement fédéral relative aux salaires.

Les services essentiels :

Services de soins de santé et services sociaux prioritaires
Établissements du réseau de la santé et des services sociaux, y compris les centres d’appel 8-1-1
Services préhospitaliers d’urgence, y compris la Corporation d’urgences-santé, les services de premiers répondants, les exploitants de services ambulanciers et les centres de communications de santé
Cabinets privés de professionnels, y compris les cabinets de dentistes et d’optométristes (mais uniquement pour des services d’urgence)
Pharmacies
Ressources intermédiaires et ressources de type familial
Résidences privées pour aînés
Personnes, entreprises et organismes offrant des services aux aînés, aux personnes handicapées et aux personnes vulnérables, notamment dans le cadre de la modalité d’allocation directe (chèque emploi-service)
Ressources spécialisées pour des clientèles vulnérables et leurs proches (violence conjugale, itinérance, cancer, ressources communautaires ou privées offrant de l’hébergement en dépendance, soins palliatifs et de fin de vie, personnes démunies, personnes en situation d’immigration, aînés, santé mentale, mère-enfant, prénataux et postnataux, jeunes en difficulté et leur famille, personnes ayant une déficience intellectuelle, physique ou un trouble du spectre de l’autisme, victimes d’actes criminels)
Héma-Québec
Transplant Québec
Croix-Rouge
Institut national de santé publique du Québec
Grossistes et fabricants de médicaments reconnus par la ministre de la Santé et des Services sociaux (y compris l’approvisionnement et la distribution)
Laboratoires et centres de recherche médicaux et pharmaceutiques
Entreprises qui fabriquent des vaccins ou des sous-produits pour faire des vaccins
Fournisseurs, distributeurs et cocontractants du réseau de la santé et des services sociaux
Agences de main-d’œuvre indépendante du domaine de la santé et des services sociaux
Cliniques de perfusion privées
Groupes d’approvisionnement en commun
Services de sécurité publique
Services de police, y compris les centres de répartition d’appels d’urgence (municipaux et de la Sûreté du Québec)
Services d’incendie
Services correctionnels
Constables spéciaux
Contrôleurs routiers
Agents de protection de la faune
Agences de sécurité
Pompiers forestiers et tout type de professionnels contribuant aux opérations de sécurité civile
Services de communication
Entreprises associées aux urgences environnementales
Services gouvernementaux et autres activités prioritaires
Éducatrices et éducateurs ainsi que personnel de soutien des services de garde d’urgence
Enseignement supérieur en ligne​
Fournisseurs de biens et services pour les citoyens démunis
Inspection et salubrité des aliments
Collecte des déchets et gestion des matières résiduelles
Services aériens gouvernementaux
Centres de prévention du suicide
Services d’aide aux victimes de violence conjugale
Ressources jugées essentielles par les organismes municipaux (administration, travaux publics, etc.)
Banques alimentaires
Vétérinaires et agronomes
Soins aux animaux vivants gardés en captivité :

  • Production et distribution de médicaments, de vaccins et d’équipements médicaux pour la médecine vétérinaire
  • Laboratoires et centres de recherche en santé animale
  • Inspection et surveillance relatives à la santé des animaux et des cultures
Tribunaux judiciaires et administratifs, pour les affaires qu’ils ont jugées urgentes
Services juridiques (avocats, notaires, huissiers, traducteurs et autres intervenants)
Ordres professionnels – Volet protection du public
Activités syndicales prioritaires
Maintenance et opération des infrastructures stratégiques
Production, approvisionnement, transport et distribution d’énergie (hydroélectrique, fossile, éolienne, biomasse)
Maintien en bon état de fonctionnement des infrastructures publiques essentielles (ponts, édifices municipaux, etc.)
Construction, entretien et maintien des activités essentielles liées notamment à des infrastructures publiques et privées pouvant comporter un risque pour la santé et la sécurité publiques (barrage privé, gestion de matières dangereuses et radioactives, etc.)
Services sanitaires et chaîne d’approvisionnement (exemple : usine de traitement des eaux)
Ressources informatiques (sécurité, entretien, besoins urgents liés à la situation)
Centres de données
Activités manufacturières prioritaires
Production de biens alimentaires (exemples : entreprises agricoles, transformation alimentaire, breuvage, abattoirs, production maraîchère et horticole, pêche et aquaculture commerciale)
Production des intrants nécessaires aux secteurs prioritaires
Fabrication d’instruments médicaux
Fabrication de produits chimiques
Fabrication de produits sanitaires
Fabrication de composantes de microélectronique
Fabrication et entretien pour le secteur de la défense
Commerces prioritaires
Épiceries et autres commerces d’alimentation
Pharmacies
Dépanneurs
Grandes surfaces hors d’un centre commercial (offrant des services d’épicerie, de pharmacie ou de quincaillerie)
Produits pour exploitations agricoles (produits mécaniques, engrais, etc.)
Société des alcools du Québec et Société québécoise du cannabis
Meubles et électroménagers (service offert uniquement en ligne ou par téléphone)
Entreprises de services funéraires et cimetières
Restaurants (seulement les commandes à l’auto, les commandes pour emporter et les livraisons)
Hôtels pour accommoder les personnes qui reviennent au Québec sans y avoir une résidence fixe
Nettoyeurs et buanderies
Commerces d’articles médicaux et orthopédiques
Commerces d’aliments et de fournitures pour les animaux
Déménageurs
Équipements de travail (sécurité et protection)
Produits, pièces et autre matériel nécessaires aux services de transport et de logistique
Médias et télécommunications
Télécommunications (réseau et équipements)
Câblodistributeurs
Imprimeurs (uniquement pour l’impression des journaux)
Médias nationaux
Médias locaux
Agences de communication (publicité, production, rétro-information)
Services bancaires, financiers et autres
Services financiers (institutions financières, guichets et autres modes de paiement)
Services d’assurance (service téléphonique)
Services de paie
Services de comptabilité
Services liés aux marchés financiers et boursiers
Agences de placement
Secteur de la construction
Firmes de construction pour des réparations d’urgence ou pour des fins sécuritaires
Électriciens, plombiers et autres corps de métiers pour des services d’urgence
Équipements de location
Services de maintenance et d’entretien des édifices et autres bâtiments
Firmes de nettoyage, d’entretien ménager et de gestion parasitaire
Firmes liées à la maintenance d’édifices (ascenseurs, ventilation, alarme, etc.)
Firmes de maintenance et de réparation d’électroménagers
Services prioritaires de transport et logistique
Transports collectifs et transport de personnes
Ports et aéroports
Services d’entretien de locomotives et d’aéronefs, services maritimes et opérations aéronautiques essentielles (transport aérien)
Approvisionnement et distribution des biens alimentaires (épiceries et dépanneurs)
Transport, entreposage et distribution de marchandises
Déneigement et maintien des liens routiers fonctionnels
Stations-service, entretien et réparations de véhicules, firmes de dépanneuses, camions et équipements spécialisés, et assistance routière
Transport rémunéré de personnes, transport adapté et firmes de location de véhicules
Services postaux, messageries, livraison de colis
Ateliers de réparation de vélos

(Source : Revenu Québec)

Partager cet article

6
Laisser un commentaire

avatar
4 Comment threads
2 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
4 Comment authors
Dyane poulinlorraineWtfmonique Bouillon Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
monique Bouillon
Guest
monique Bouillon

jai eu un premier cheque de la PCU couvrant du 15 mars au 11 avril . Je n’ai pas fais de demande pour mon autre periode car j’ai recommence a travaillé alors je peux faire ma demande à partir du 12 avril pour le programme PIRTE car je suis a temps partiel et gagne moins de 550$ brut par semaine.

Wtf
Guest
Wtf

Voyons donc les gens prennet toute largent du pays !!

lorraine
Guest
lorraine

est-ce que c’est imposable ce 100 $

lorraine
Guest
lorraine

travailler dans une buanderie pour les jaquettes et draps des hôpitaux etc…..est-il un service essentiels et si oui, est-ce que j’ai droit a la prime de 100 $ par semaine de plus ????

Dyane poulin
Guest
Dyane poulin

J ai fait la demande et pouquoi je ne l ai pas reçu l argent que vous promis

Dyane poulin
Guest
Dyane poulin

Pourquoi je n ai pas reçu la prime porte qui a été rempli sur internet fin mai début juin et qui devait se déposer direct dans mon compte svp j attends une réponse