Couvre-feu : une centaine de citoyens interpellés par la police en deux soirs

Par Vicky Girard
Couvre-feu : une centaine de citoyens interpellés par la police en deux soirs
Régie intermunicipale de police Roussillon. (Photo : Le Reflet - Archives)

La Régie intermunicipale de police Roussillon a interpellé 123 citoyens, en voiture ou à pied, lors des deux premiers soirs du couvre-feu en vigueur, soit les 9 et 10 janvier. Aucun constat d’infraction n’a toutefois été remis.

«Tous ceux qui ont été questionnés étaient en règle. Les exceptions permises par le gouvernement s’appliquaient,  pour des travailleurs essentiels, entre autres», indique Michel Lebel, agent aux relations médiatiques pour le corps policier.

Dans les circonstances, des agents supplémentaires patrouillaient.

Au cours de la semaine du 4 janvier, 159 interventions ont été effectuées par la Régie en vertu d’autres consignes de la Santé publique. Incluant les 10 constats d’infraction remis à des clients et un entraîneur au centre de conditionnement physique Blackburn Athlétique à La Prairie, le 10 janvier, 6 autres rapports d’infraction ont été remplis par les policiers en raison de rassemblement dans une résidence privée, ajoute M. Lebel.

Ce dernier n’avait toutefois pas davantage de détails à partager sur ce dernier événement.

La Régie avise également les citoyens que «le temps de la sensibilisation et des avertissements est terminé», par voie de communiqué. Elle fait savoir que les policiers se font voir et entendre pour faire respecter le couvre-feu, notamment en circulant avec les gyrophares en marche.

«Une personne qui n’est pas à sa résidence à l’intérieur des heures prévues au décret est en infraction et se doit de démontrer qu’elle est couverte par une des exceptions prévues», rappelle-t-elle.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires