De la boxe adaptée aux limitations physiques

Par Vicky Girard
De la boxe adaptée aux limitations physiques
Les participants au cours de boxe adaptée s’amusent tout en bougeant. (Photo : Le Reflet - Denis Germain)

Des personnes vivant avec une déficience physique qui souhaitent faire du sport ont trouvé un endroit leur permettant de le faire sans jugement et à leur rythme. Ils participent à des cours de boxe adaptée au Centre Claude-Hébert à Candiac tous les mardis après-midi.

Une dizaine de participants ont répondu à l’appel pour le premier cours. Le Reflet a assisté à l’activité, le 18 juin.

Myriane St-Pierre, qui enseigne le cours, a une formation en kinésiologie et plus de 10 années d’expérience en tant que professeure de boxe et de kickboxing.

«Ce sport est bon pour plein de choses comme le cardio, l’équilibre, la coordination et le renforcement des muscles», affirme-t-elle.

Mme St-Pierre s’assure que chaque personne dans ses cours fasse les exercices selon ses capacités. Si certains ont de la difficulté, elle les fait s’asseoir pour pratiquer les coups de poing et les mouvements, ou encore trouve d’autres options s’ils ne peuvent faire un exercice.

«Je ne connais pas chaque personne encore, mais je les observe et je m’adapte à eux. Il ne faut pas que quelqu’un ne puisse pas finir sa journée parce qu’elle s’est trop donnée», explique-t-elle.

Témoignages

Alain G. de Foenbrune apprécie que son entraîneure soit une spécialiste. Il affirme que c’est la raison pour laquelle il s’est inscrit à ce cours. Ce dernier a des problèmes de dos et de genoux.

«Je ne ferais pas ça avec un amateur ou un bénévole», affirme-t-il.

Pour sa part, Line Côté souffre de fibromyalgie et voit beaucoup de bienfaits liés aux cours de boxe adaptée.

«Ça aide le cardio, l’énergie globale et à bouger en général. Ça renforce mes muscles», dit-elle.

Mme Côté ajoute que ça lui remonte le moral, puisqu’elle rit beaucoup avec les autres participants.

«On ne se prend pas au sérieux ici!» s’exclame sa professeure de boxe.

Elle ajoute qu’il y a des dangers à la sédentarité pour les gens malades ou limités physiquement. Les cours comme ceux-ci leur permettent de bouger et de briser leur isolement.

Pour Sophie Breault, le regard des autres est difficile à supporter dans les salles d’entraînement ou les activités physiques régulières qu’elle a essayées. Pour celle qui a des problèmes d’équilibre et des douleurs aux jambes, le quotidien devient plus facile grâce aux exercices qu’elle fait à la boxe adaptée.

«Monter les escaliers est devenu plus facile. Ça paraît niaiseux pour les autres, mais pour moi, c’est un accomplissement», dit-elle.

Suzanne Forget vit avec la sclérose en plaques. Avec sa marchette, elle participe autant que les autres au cours et en est fière. Elle constate que son équilibre et sa force s’améliorent.

«Je regarde moins mes jambes quand je met un pied devant l’autre. Ça fait une grosse différence. Ça diminue la fatigue aussi», confie-t-elle.

 

«L’activité physique est encore mal connue. Il y a tellement de bienfaits!»

-Myriane St-Pierre

Dé-phy moi signature

Les cours de boxe adaptée sont offerts par l’organisme communautaire Dé-phy moi signature. Celui-ci a soufflé deux bougies en mai. La nouvelle activité est offerte à Candiac, le mardi à 13h et à Châteauguay le mardi à 11h30. Une session de dix semaines coûte 30$ pour les membres et 40$ pour les non-membres. Pour inscription et information: 450 718-8058.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des