Faits divers

Défi d'ados : sauter dans les eaux froides de la rivière

mardi le 28 mai 2019
Modifié à 7 h 17 min le 28 mai 2019
Par Michel Thibault
Deux adolescents ont sauté dans l’eau froide de la rivière à partir du pont des Adirondacks à Châteauguay, le samedi 25 mai au soir, incités par d’autres sur la berge. Un geste prohibé et dangereux. Les garçons se trouvaient dans la section des rails du pont ferroviaire désaffecté vers 20h20. Un endroit interdit comme le spécifie sur place un écriteau de l’entreprise CSX propriétaire de la structure. Ils étaient torses nus, prêts à se jeter à l’eau, ont constaté le journaliste du Soleil de Châteauguay auteur de ces lignes et un témoin. Les deux adultes ont déconseillé aux jeunes de s’exécuter, considérant la température glaciale de l’eau et les risques de blessures. Sur la rive, un groupe d’adolescents leur disaient de sauter en leur criant «pissous ! pissous !». Les adolescents sur le pont, visiblement hésitants et apeurés, ont fini par se laisser tomber dans l’eau. Le premier est resté suspendu par les bras un petit moment avant de lâcher. Ils ont nagé jusqu’aux quais de la marina à proximité et ont assuré qu’ils étaient ok une fois sortis. «C’était pas si froid», a dit l’un d’eux. Les risques d’être victime d’une crampe, de se casser le cou au fond, ou de s’écraser sur une roche quand le niveau de l’eau est plus bas sont autant de raisons de ne pas se baigner sous le pont des Adirondacks, sans parler de l’eau polluée. À la suite de la publication de cet article, un jeune a réagi : «J’étais un de ces jeunes qui a sauté et il n’y a rien de dangereux et l’eau est chaude et les autres qui le traitaient de pissous était un de nos amis»

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous