Des étudiants se mobilisent pour l’avenir de la carrière à La Prairie

Par Vicky Girard
Des étudiants se mobilisent pour l’avenir de la carrière à La Prairie
(Photo : Le Reflet - Archives)

Deux étudiants résidant à La Prairie ont fondé le «Collectif laprairien pour un développement responsable». Léo Boivin et Sabrina Désilets souhaitent que la Ville limite le développement domiciliaire à la carrière de l’ancienne briqueterie et opte pour des options environnementales.
M. Boivin et Mme Désilets ont élaboré un projet avec plusieurs propositions qui auraient des retombés économiques, écologiques, sociales et culturelles.
«Nous avons à cœur l’environnement et proposons que la carrière servent à la construction d’un grand parc, d’un centre culturel, de commerces locaux et d’un petit éco-quartier», affirme Mme Désilets.
Leur objectif est de «renverser une tendance de développement urbain trop important dans notre ville et notre région».
Leurs revendications se retrouvent dans un document détaillé qui sera éventuellement remis au conseil municipal.
Réseaux sociaux
Les étudiants au Cégep Édouard-Montpetit à Longueuil ont créé, le 9 mai, une page Facebook qui avait atteint près de 300 «J’aime» en date du 14 mai. Ils y ont publié une pétition, comptant plus d’une centaine de signataires.

«Nous ne voulons surtout pas que l’ensemble du territoire se transforme en condos!»
-Sabrina Désilets

Ils ont l’intention d’organiser des rencontres avec d’autres citoyens, des consultations et des conférences, de se faire entendre par la Ville en séances de conseil municipal et de rencontrer le nouveau propriétaire de la briqueterie, l’homme d’affaires Luc Poirier.
«Nous tentons cependant pour le moment de gagner tout le soutien qu’on peut», laissent-ils savoir.
Rappelons que le maire de La Prairie, Donat Serres, a réitéré sa position sur l’avenir de l’ancienne briqueterie lors de la dernière séance du conseil municipal, le 6 mai. Pour le moment, aucun développement n’est prévu pour le site. M. Serres souhaite définir la vocation du terrain en collaboration avec les citoyens.
 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des