Des femmes du Reflet se prononcent sur la Journée internationale des femmes

Des femmes du Reflet se prononcent sur la Journée internationale des femmes
L'équipe du Reflet (Photo : Le Reflet - Robert Côté)

L’équipe derrière Le Reflet est entièrement composée de femmes. À l’occasion de la Journée internationale des femmes, quelques-unes d’entre elles ont répondu à cette question: à votre avis, en quoi cette Journée est-elle encore pertinente?

À LIRE AUSSI: Une directrice prône l’équilibre des genres en milieu scolaire

Je suis une auteure féministe

Arrêtons de nous juger

«Chez Gravité, c’est 80 % femmes et 20 % hommes! La femme complète l’homme et l’inverse est aussi vrai selon moi. La femme est naturellement dotée d’une grande sensibilité, ce qui se reflète dans les sujets qu’elle amène. Au sein de la direction de Gravité, nous avons deux directeurs généraux, un homme et une femme, et leurs styles de gestion se complètent tellement bien. L’équilibre qui en résulte est très bénéfique pour Gravité et ses équipes. Alors pour moi, cette journée spéciale est une façon de souligner et de reconnaître l’apport des femmes dans la société, dans laquelle elles prennent davantage de place. On en voit de plus en plus à la tête d’entreprise et de grandes organisations. Cette journée permet aussi de nous rappeler combien la place des femmes a évolué au fil du temps et de continuer de réfléchir à des solutions pour faire progresser l’égalité entre les hommes et les femmes, puisque malheureusement, il en existe encore.»

-Julie Voyer, PDG de Gravité Média

«On a la chance de vivre dans un pays où on réalise moins qu’ailleurs qu’il y a encore beaucoup d’inégalités entre les sexes. Je pense que c’est pour ça que certains se demandent si la Journée internationale des femmes est encore pertinente. Ici, on regarde autour de nous, et on voit des femmes au pouvoir, des femmes ministres ou PDG. Toutefois, quand porte un regard à travers le monde, la réalité est loin d’être la même. Dans certains pays, les femmes n’ont pas de droits du tout. Il ne faut surtout pas oublier que tout ce que l’on a gagné ici, ce n’est pas acquis. Il faut continuer de travailler pour l’égalité des sexes. Il reste des luttes à mener à travers le monde. C’est une voix que l’on doit porter à l’international.»

-Judith Cailhier, VP exécutive chez Gravité Média

«C’est pour moi l’occasion parfaite de mettre en valeur l’entreprenariat au féminin et de souligner le travail exemplaire qu’accomplissent les femmes.»

-Sandy Roy, directrice générale et développement des affaires chez Gravité Média

«On se doit encore de souligner cette journée pour qu’un jour nous n’ayons plus à le faire.»

-Lyne Bourgeois, conseillère média

«Il ne faut pas oublier le parcours des femmes qui ont défriché le chemin devant nous. Il s’agit d’une journée de reconnaissance du passé, de prise de conscience de notre statut d’aujourd’hui, ici et à travers le monde entier, ainsi que de la transmission d’un sentiment d’espoir pour l’avenir.»

-Élaine Giguère, designer graphique

«Bien qu’il y ait eu du progrès au fil des ans en matière d’égalité des sexes, plusieurs stéréotypes de genre demeurent, par exemple dans le milieu sportif. Ces stéréotypes n’ont plus leur place. Aucun sport, ni poste d’ailleurs, ne devrait être considéré comme “masculin”. Continuons d’éliminer les barrières encore présentes dans bien des industries, parce que chaque femme devrait pouvoir s’accomplir dans le domaine qui la passionne, quel qu’il soit.»

Katherine Harvey-Pinard, journaliste

«Je ne crois pas que nous ayons besoin d’une journée pour montrer aux gens que les femmes ont leur place en 2020. Je crois que nous aurons toujours une petite bataille à mener pour une raison ou une autre.»

-Mélanie Alain, coordonnatrice aux ventes

«Je crois que toutes les occasions sont bonnes pour souligner le parcours extraordinaires des femmes au fil des ans! On a tous le bonheur de côtoyer des femmes exceptionnelles qui marquent nos vies… mères, grands-mères, sœurs, amies. Donc, oui, continuons de les reconnaitre!»

-Nancy Roy, conseillère média

«De façon bien inconsciente, la société continue d’imposer une forte pression aux femmes: être belles, performantes, disponibles pour la famille, etc. Sans compter qu’il est encore prouvé que l’équité salariale n’a pas été atteinte, que la présence féminine dans le milieu des affaires est sous-représentée et que la violence conjugale est d’actualité plus que jamais. Pour ne pas oublier le chemin parcouru et l’avancement que les femmes ont gagné dans les dernières décennies. Il faut continuer d’en parler, et de souligner cette Journée pour chacune des femmes que nous sommes.»

-Caroline Therrien, conseillère média

«Tant qu’il y aura encore des discussions et débats sur l’égalité des sexes, que ce soit au sujet de salaires en milieux professionnels ou dans la société en général, la Journée internationale des femmes sera nécessaire. L’histoire le dit, les femmes ont dû se battre pour acquérir des droits que les hommes avaient de facto. Quand on constate par exemple qu’aux dernières élections fédérales, le droit à l’avortement a refait surface, on ne peut nier qu’il y a malheureusement encore beaucoup de chemin à faire.»

-Vicky Girard, journaliste

«L’actualité nous rappelle tous les jours pourquoi cette journée demeure essentielle, bien qu’on voudrait qu’elle ne soit plus nécessaire. Les victimes de violence conjugale et sexuelle, les remises en question de droits fondamentaux comme l’avortement, les inégalités salariales et la faible place accordée aux femmes dans les postes de direction sont autant de raisons pour lesquelles il est justifié de poursuivre ces luttes. Ce, dans le but que les femmes puissent devenir libres d’être elles-mêmes, et non d’être le reflet des diktats de la société.»

-Audrey Leduc-Brodeur, journaliste

 

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
trackback

[…] Plusieurs employées du Reflet ont exprimé en quoi elles considèrent que la Journée internationale de la femme est toujours pertinen… […]