Des masques seront disponibles dans les transports en commun dans la CMM

Par Hélène Gingras
Des masques seront disponibles dans les transports en commun dans la CMM
Le premier ministre du Québec François Legault. (Photo : Gracieuseté - CAQ)

Plus d’excuse de monter à bord d’un train de banlieue ou d’un autobus sans un masque. À défaut, certains seront disponibles gratuitement.

Revenant sur le sujet, le premier ministre François Legault en a fait l’annonce lors de son point de presse quotidien, le vendredi 15 mai.

Il a affirmé que la Ville de Montréal recevra un million de masques pour les usagers du transport en commun qui n’en auront pas et que 6 M$ seront remis aux Municipalités et à l’ensemble des sociétés de transport de la Communauté métropolitaine de Montréal pour qu’elles puissent en distribuer «à ceux qui ne sont pas capables de s’en procurer ou d’en fabriquer».

«On le recommande fortement dans les transports en commun. Je veux être très clair avec les Québécois et en particulier dans la CMM, compte-tenu de l’ampleur de la pandémie, c’est très important», a dit M. Legault.

Idem dans les quartiers de Montréal les plus touchés par la COVID-19.

M. Legault a par ailleurs plaidé en faveur d’une plus grande valorisation des métiers liés au domaine de la santé, dont la main-d’œuvre est criante en ce moment. Il a reconnu que les primes temporaires sont insuffisantes.

«J’incite les jeunes à regarder la possibilité d’aller se former, d’aller travailler dans le réseau de la santé. Dans la vie, c’est important que ce qu’on fait soit valorisant. Il me semble que d’aller s’occuper d’autres personnes, des personnes plus vulnérables, plus âgées, c’est valorisant», a-t-il défendu.

Le premier ministre a aussi invité les gens qui ont perdu leur emploi à se recycler dans ce domaine.

Quant à la crise des CHSLD publics et privés à Montréal, il a rencontré des PDG des centres de santé. Le premier ministre a pointé des éléments de réponses : absence de direction, locaux vétustes, coupure en prévention des infections et certaines difficultés à faire respecter les règles dans les CHSLD privés.

«On n’exclut pas que tous les centres et CHSLD où beaucoup de soins  sont donnés deviennent publics», a-t-il fait savoir.

Remerciements du jour

Aux parents en cette journée internationale des familles pour leur patience. «On les aime beaucoup nos enfants, mais ça peut être prenant», a reconnu le premier ministre.

Bilan quotidien

41 420 cas positifs (+ 796)

3 401 décès (+ 50)

1832 personnes hospitalisées (- 13)

191 aux soins intensifs (+1)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des