Des patients du carambolage de l’A-15 traités à l’hôpital Anna-Laberge

Par Valérie Lessard
Des patients du carambolage de l’A-15 traités à l’hôpital Anna-Laberge
Ambulances à l'Hôpital Anna-Laberge. (Photo : Le Soleil - Michel Thibault)

Sept patients impliqués dans le carambolage sur l’autoroute 15 survenu le mercredi 19 février à La Prairie ont été transportés à l’hôpital Anna-Laberge à Châteauguay. La majorité d’entre eux ont reçu leur congé le lendemain.

Le centre hospitalier châteauguois a déclenché un code orange en après-midi le mercredi 19 février dans la foulée du carambolage monstre. Dans le code de couleur en mesures d’urgence du milieu hospitalier, orange signifie une «réception massive d’usagers et/ou de blessés».

«Dès le déclenchement du code orange, l’ensemble des équipes de l’hôpital, incluant les médecins, se sont mobilisées et étaient prêtes à les accueillir», a indiqué Jade St-Jean conseillère cadre aux communications au Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Ouest. Cette façon de faire permet entre autres de faire un triage rapide des patients, mentionne Mme St-Jean.

Elle précise que les cas les plus critiques impliqués dans l’accident étaient dirigés vers l’hôpital Charles-Lemoyne à Longueuil. Cet établissement compte déjà un centre de traumatologie, mais il était aussi accessible plus rapidement dans les circonstances, indique la porte-parole.

Mme St-Jean souligne que la situation a été bien gérée par les équipes en place. «Leur professionnalisme et leur dévouement témoignent encore une fois de la qualité de nos équipes,  particulièrement lors de situation extraordinaire», commente-t-elle.

Les urgences de l’hôpital Anna-Laberge étaient déjà très sollicitées depuis quelques jours, frôlant les 200 % de taux d’occupation des civières.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des