Les échos du conseil de La Prairie

Les échos du conseil de La Prairie

Crédit photo : Le Reflet - Archives

Aide financière à une athlète

Ève-Marie Déry, membre de l’équipe de cheerleading Karma de l’Association Flyers All-Starz, a reçu une aide financière de 1000$ de la Ville lors de la séance du conseil municipal du lundi 5 février. L’athlète de 20 ans a obtenu ce soutien parce qu’elle se rendra en Corée du Sud afin de promouvoir le cheerleading comme éventuelle discipline olympique.

 

Plus d’avis publics dans les journaux locaux

À l’instar d’autres municipalités, la Ville de La Prairie s’est prévalue d’une disposition de la loi 122 pour ne plus diffuser ses avis publics dans les journaux locaux, mais uniquement sur son site. Cette nouvelle mesure entrera en vigueur le 15 février. Toutefois, les avis d’appels d’offres publics devront être diffusés dans le journal Constructo ou toute autre publication semblable, s’il y a lieu.

 

Travaux d’aménagement paysager

La Ville de La Prairie déboursera 1 M$ pour réaliser des travaux d’aménagement paysager dans le secteur Symbiocité. Ce montant inclut l’aménagement du parc des Lucioles et l’achat d’équipements de jeux et de mobilier urbain. Aucune signature n’a été recueillie à la suite de la procédure d’enregistrement des personnes à voter sur ce règlement d’emprunt. Les travaux pourraient débuter ce printemps.

 

Travaux sur diverses rues

Des travaux de réfection du réseau d’égout pluvial et sanitaire, ainsi que d’aqueduc sont prévus cet été. Un règlement d’emprunt de 3,8 M$ a été adopté. Les chantiers seront les suivants:

Réseau pluvial : Boulevard des Prés-Verts et rues des Pivoines, des Pensées, des Glaïeuls et des Orties.

Réseau d’egout : Rue Sainte-Catherine et chemin de Saint-Jean.

Réseau d’aqueduc : rue Notre-Dame.

Réfection du chemin de la Bataille Nord : Il s’agit d’une réfection mineure de la chaussée sur une distance d’environ 50 mètres.

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Les échos du conseil de La Prairie"

avatar
Barbara Joannette
Invité
Barbara Joannette

Par soucis de transparence, le maire devrait continuer de publier les avis publics dans les journaux locaux, tel que le Reflet. Ainsi, les citoyens pourront rester informés par les médias connus et utilisés par les citoyens.