Actualités

Échos du conseil de La Prairie : abolition des frais de retard à la bibliothèque

vendredi le 18 décembre 2020
Modifié à 12 h 42 min le 18 décembre 2020
Par Katherine Harvey-Pinard
La Ville de La Prairie a adopté différents règlements lors de sa séance du du conseil municipal du 7 décembre. En voici quelques-uns. Abolition des frais de retard La Prairie se joint au mouvement mondial en abolissant les frais de retard à la bibliothèque Léo-Lecavalier. Dans la résolution adoptée à l’unanimité, on mentionne que partout où il y a abolition, «on constate au bout d’un an des hausses de fréquentation d’au moins 10%». Ce règlement sera actif à compter du 1er janvier «afin que les citoyens puissent bénéficier de l’ensemble des services offerts», dit-on. Plusieurs aides financières Les élus ont accordé plusieurs aides financières à des organismes du territoire lors de la séance du 7 décembre. Ils ont d’abord renouvelé la contribution financière annuelle à la Société d’histoire de La Prairie-de-la-Magdeleine (35 000$) et lui ont octroyé 5 000$ pour l’achat de nouveaux livres et de banques de données informatisées en généalogie. De son côté, la Maison des jeunes de La Prairie recevra 55 000$ pour l’année 2021. La Prairie remettra également 4 000$ à la Maison des aînés, 5 000$ au Musée d’archéologie du Roussillon pour son projet de jeu d’évasion virtuel qui devrait être mis en place au printemps et 5 000$ au Club Optimiste La Prairie pour la Guignolée 2020. Également, la Ville achètera 8 poinsettias à la Fondation Gisèle Faubert pour sa campagne de financement de Noël, le tout au coût de 200$. Par ailleurs, lors du défi de la Ville Bougeons pour la guignolée, qui consistait à faire le plus de minutes d’exercices physiques par jour entre le 20 octobre et le 20 novembre, 1 734$ ont été amassés pour la Guignolée 2020. La Ville a remis le double de cette mise, soit 3 468$. Appareils respiratoires Un contrat pour la fourniture et la livraison de 20 appareils respiratoires a été octroyé à l’entreprise Aéro-Feu. D’une valeur de 283 124$, ceux-ci sont de marque MSA G1 et «rencontrent toutes les exigences du service en matière de santé, sécurité ainsi que ses besoins opérationnels», indique la Ville au Reflet. Les nouveaux cylindres ont une durée d’autonomie de 45 minutes. Gestion de l’écocentre Compte tenu de l’ouverture imminente de son écocentre, la Ville de La Prairie a octroyé un mandat à l’organisme à but non lucratif Nature Action Québec pour la gestion de l’endroit. Celui-ci est d’une durée de deux ans, au coût de 216 188$ pour 2021 et 199 461$ pour 2022. Projet de loi 67 La Ville a adopté une résolution demandant au gouvernement du Québec de consulter la Communauté métropolitaine de Montréal et les municipalités de la région métropolitaine en amont du dépôt du projet de loi 67 afin que les enjeux en zone inondable les concernant soit pris en compte. Ledit projet de loi vise à instaurer un nouveau régime d’aménagement dans les zones inondables des lacs et des cours d’eau

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous