Les Étoiles du Saint-Laurent vivent leurs Jeux olympiques à un tournoi connu mondialement

Les Étoiles du Saint-Laurent vivent leurs Jeux olympiques à un tournoi connu mondialement

Les joueurs des Étoiles du Saint-Laurent viennent des villes de Saint-Constant, Saint-Rémi et Napierville.

Crédit photo : Gracieuseté

Les joueurs des Étoiles du Saint-Laurent peewee AA viennent de vivre des sensations olympiques. Ils rentrent d’un tournoi de hockey à réputation internationale lors duquel ils ont pris le 3e rang après avoir éliminé notamment une équipe de la Finlande ainsi qu’une équipe féminine. 

Il s’agissait du Tournoi international de hockey peewee de Québec, disputé au Centre Vidéotron à Québec, du 7 au 18 février.

«C’était la première fois qu’une équipe des Étoiles du Saint-Laurent était qualifiée pour ce tournoi», explique le père d’un des joueurs, Jérôme Massonnat.

Ce tournoi jouit d’une notoriété mondiale, puisqu’il accueille depuis 1960 des équipes de haut niveau en provenance de partout dans le monde. Dans la catégorie peewee AA, on trouvait parmi les 24 équipes en lice des clubs des États-Unis (Boston, San Diego, Détroit), du Canada (Moncton, Rive-Sud de Montréal) et d’ailleurs (Finlande, Autriche, Allemagne).

«Tous les meilleurs joueurs de la Ligue nationale de hockey sont passés par ce tournoi.»

-Jérôme Massonnat, papa d’un joueur des Étoiles du Saint-Laurent

C’est en vertu de leurs résultats cette saison que les Étoiles du Saint-Laurent ont obtenu leur laissez-passer.

«Il faut être dans les premiers pour y participer, poursuit le papa. On a soumis notre candidature en début de saison et on a su à la fin novembre qu’on étaient retenus.»

Parcours

Le parcours des Étoiles du Saint-Laurent a pris fin en demi-finale, alors qu’ils se sont inclinés 3-2 face aux Rangers du Connecticut, une équipe composée des meilleurs joueurs peewee de cet état américain.

«Les joueurs peuvent être fiers d’eux parce que ce sont les Rangers qui ont gagné le tournoi en l’emportant 5-2 en finale contre une équipe de Charlottetown», a-t-il expliqué.

En quart de finale, les Étoiles avaient éliminé le club de la Finlande 4-3 à l’issue de tirs de barrage, notamment grâce à l’excellente prestation de leur gardien Antoine Beauchamp,.

En ronde préliminaire, l’équipe de la Rive-Sud a gagné en prolongation 3-2 face au Sélect de l’Autriche, puis en temps régulier 1-0 contre les Vicks de la Haute-Yamaska.

«Cette équipe était alors classée 3e au classement POC [un classement québécois], alors que nous étions 8es à ce moment», poursuit M. Massonnat.

Contre des filles

Le troisième match de la ronde éliminatoire a opposé les Étoiles à l’Équipe féminine du Québec, composée des meilleures joueuses AAA de la province. Celles-ci sont entraînées par Caroline Ouellette, la médaillée d’or olympique.

«L’équipe féminine du Québec était extrêmement médiatisée grâce à la notoriété de leur entraîneure et la plupart des spectateurs présents au Centre Vidéotron étaient en leur faveur, note M. Massonnat. Ce n’était pas vraiment facile pour nos joueurs.»

Les Étoiles du Saint-Laurent ont néanmoins su tirer leur épingle du jeu grâce à une victoire de 3-2 en tirs de barrage. Ils sont revenus de l’arrière 2-0 en fin de 2e période pour égaler la marque pendant le dernier 20. Et ce, «malgré la sortie d’un de nos joueurs (Thomas Chagnon) en civière à la suite d’un placage robuste d’une joueuse adverse», fait-il remarquer.

Lors des tirs de barrage, son fils, le gardien Abel Massonnat, a stoppé deux des trois lancers.

Les joueurs des Étoiles du Saint-Laurent ont vécu de grandes émotions au Tournoi international de hockey peewee de Québec,

Composition de l’équipe

Antoine Beauchamp

Abel Massonnat

Simon Robert

Samuel Dion

Jacob Beaudet

William Filteau

Xavier Lagacé-Tessier

Arsène Beauregard

Émile Pinsonneault

Justin Larocque

Thomas Chagnon

Mattew Robidoux

Mathis Décoste

Christophe Pigeon

Guillaume Émond

David Boyer

Grégory Lalande

Éric Parr (entraîneur-chef)

Éric Caron (entraîneur adjoint)

Gabriel Parr (entraîneur adjoint)

Denis Sanscartier (entraîneur adjoint)

Jeff Sanscartier (entraîneur adjoint)

Sylvain Larocque (gérant)

 

 

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Les Étoiles du Saint-Laurent vivent leurs Jeux olympiques à un tournoi connu mondialement"

avatar
sbsports
Invité
sbsports

Félicitations à vous tous! Des souvenirs inoubliables. 🙂