Exposition à la Maison Melançon à Candiac : gros plan sur une peintre portraitiste

Exposition à la Maison Melançon à Candiac : gros plan sur une peintre portraitiste

Pink shades a valu à l’artiste le 2e grand prix du jury au concours-gala international 2017 du Cercle des artistes peintres et sculpteurs du Québec.

Crédit photo : Gracieuseté

Hélène Champagne, alias Leo, est une peintre en émergence qui n’a pas eu de difficulté à trouver sa niche. Elle peint des portraits à l’huile en très grand format (48 po par 48 po et parfois plus).

C’est d’ailleurs ce qui frappe lorsqu’on entre à la Maison Melançon où elle expose jusqu’au 8 avril. On est saisi par la proportion imposante de la douzaine de toiles qui y sont affichées.

Autant le visiteur sent le besoin de plus de recul qu’à l’habitude pour pouvoir saisir la totalité de l’œuvre – et de se laisser porter par l’émotion qu’elle dégage – qu’il a ensuite envie de s’approcher pour plonger dans ses moindres détails.

«C’est tellement sensuel et délicat de peindre des visages», laisse tomber l’artiste de Candiac pendant une visite privée en compagnie du Journal.

Au fil de l’exposition

Ici, deux toiles d’un même homme qui joue au poker. Sur la première, il a la confiance du parieur, convaincu de sa mise. Sur l’autre, son regard trahit une soudaine hésitation. Une seconde sépare les deux portraits, mais l’émotion est complètement différente.

Un peu plus loin, le portait d’un jeune homme, de profil, et pensif. Attends… lui a d’ailleurs valu une médaille d’or au concours-gala international 2016 du Cercle des artistes peintres et sculpteurs du Québec. Puis, celles de gens qui portent des lunettes de soleil. C’est par défi supplémentaire que la portraitiste a voulu ajouter cet accessoire tantôt transparent, tantôt opaque.

«Je ne peux pas peindre si je ne suis pas touchée par la personne que je veux peindre, explique l’artiste qui s’inspire de photos. J’ai besoin de cette énergie qui m’accompagne tout au long du processus.»

«J’aime les défis et je trouvais que le portrait représentait un défi.»

– Hélène Champagne, alias Leo

Sur son site internet, elle écrit d’ailleurs qu’elle se sent «en relation» avec ses sujets. «Ils me donnent leur cœur, leur âme».

Elle aime aussi que les visiteurs se sentent interpellés à leur tour par les émotions qu’elle met de l’avant.

Hélène Champagne, alias Leo

«L’art, c’est fait pour communiquer, dit Leo, pour inciter les gens à réfléchir, à faire de l’introspection.»

C’est d’ailleurs ce besoin d’être en relation avec le public qui l’a amenée à exposer, et ce, même si ça lui fait vivre un grand stress étant donné ses récents débuts, il y a trois ans. Il s’agit d’ailleurs de ses premières œuvres.

«Sortir de mes tableaux de chez moi a été une grande étape», rapporte celle qui présente sa première exposition solo.

La pression est néanmoins moindre cette fois étant donné qu’elle a mérité cet honneur à la suite d’une exposition de la Fondation Hélène Sentenne.

Artiste prometteuse, Mme Champagne peint professionnellement depuis trois ans. Elle a trois prix à son actif.

Horaire de l’exposition

La Maison Melançon est ouverte tous les dimanches, de 13h à 16h. Elle est située au parc André-J.-Côté à Candiac.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar