Fin de la Ligue canadienne de hockey féminin : Geneviève Bannon incertaine quant à son avenir

Fin de la Ligue canadienne de hockey féminin : Geneviève Bannon incertaine quant à son avenir

Crédit photo : Photo:Gracieuseté – Shanna Martin-Book

Toujours sous le choc à la suite de l’annonce de la fin des activités de la Ligue canadienne de hockey féminin (LCHF), Geneviève Bannon ignore si elle renfilera ses patins la saison prochaine.

«Si je joue cet automne, ce sera avec une équipe à Montréal, fait savoir l’attaquante des Canadiennes de Montréal. J’effectue un retour aux études et je ne peux pas me permettre de m’exiler pour le hockey. C’est la même situation pour les joueuses qui ont des emplois à temps plein en dehors du hockey.»

L’athlète de Saint-Constant s’explique mal la décision du conseil d’administration de l’organisme à but non lucratif de mettre la clé dans la porte le 1er mai. La ligue fait valoir que son modèle d’affaires n’est pas rentable, ce qui étonne l’ailier droit de 24 ans.

«Je ne comprends pas, car nous avons connu notre meilleure saison en termes de billets vendus, souligne-t-elle. On ne s’attendait pas à recevoir ce genre de nouvelle quand on nous a appelées. On pensait que c’était pour le bilan de la saison.»

Depuis l’annonce le 31 mars, différents scénarios ont circulé dans les médias spécialisés quant à la survie de la LCHF. Il a notamment été avancé que les six équipes joindraient la National’s Women Hockey League, une autre ligue professionnelle nord-américaine. Toutefois, Geneviève Bannon et ses coéquipières ne sont pas emballées par cette perspective.

«Ce n’est pas une ligue intéressante pour nous, notamment parce qu’elle a exactement le même modèle financier que la nôtre. On pense mériter mieux», soutient-elle.

La hockeyeuse ajoute qu’elle devrait en savoir plus sur son avenir bientôt, maintenant que le Championnat mondial de hockey féminin est terminé.

«On ne peut rien faire d’autre en ce moment que d’attendre», déplore-t-elle.

Après avoir joué en Europe, Geneviève Bannon s’est jointe aux Canadiennes de Montréal en 2018, une belle surprise pour la Constantine.

Ligue canadienne de hockey féminin

La LCHF compte six équipes, quatre canadiennes, une américaine et une chinoise, soient:

-Les Canadiennes de Montréal;

-Le Thunder de Markham;

-Les Furies de Toronto;

-L’Inferno de Calgary;

-Shenzhen KRS Vanke Rays;

-Les Blades de Worcester.

Commenter cet article

avatar