Impasse policière : Saint-Philippe appuie le rapport du comité

Photo de Audrey Leduc-Brodeur
Par Audrey Leduc-Brodeur
Impasse policière : Saint-Philippe appuie le rapport du comité
Le dossier du renouvellement de l’entendre de la Régie de police a fait couler beaucoup d’encre cette année. (Photo : Le Reflet - Archives)

Contrairement à leurs homologues des Villes de Candiac et Saint-Constant, les élus de la Ville de Saint-Philippe ont exprimé leur appui à la recommandation du comité aviseur quant au renouvellement de l’entente de la Régie intermunicipale de police Roussillon.

Ils ont adopté une résolution en ce sens lors de la séance du conseil, le mardi 21 janvier. Leur accord dépend toutefois de celui des six autres Villes membres de la Régie, précise le conseil. Étant donné que deux d’entre elles ont déjà manifesté leur opposition au rapport, la suite des choses n’est toujours pas claire.

«Le mandat principal du comité aviseur était de rencontrer les sept villes desservies par la Régie intermunicipale de police Roussillon et d’arriver à une proposition tenant compte de leurs préoccupations, tout en souscrivant à des principes d’équité entre les villes partenaires de l’entente. Pour ces raisons, la Ville de Saint-Philippe a choisi d’adhérer à la proposition du comité aviseur», a indiqué la mairesse Johanne Beaulac au Reflet.

Critères de l’entente

D’après la résolution, le comité suggère de nouveaux critères pour répartir les coûts, soit la population de chaque municipalité (40%), la moyenne du nombre de crimes survenus dans chaque municipalité pour les trois années précédant l’année courante (20%), la moyenne du nombre de cartes d’appel pour chaque municipalité pour les trois années précédant l’année courante (20%) et la richesse foncière uniformisée de chaque municipalité (20%). Rappelons que le conseil de Candiac a exprimé publiquement son désaccord quant à ce dernier critère.

Le comité propose aussi aux municipalités d’uniformiser tous les règlements respectifs dont l’application incombe à la Régie de police. Il recommande de former un groupe composé des directeurs généraux des Villes afin que ces derniers puissent «s’enquérir de tous projets de modification réglementaire et former des recommandations au conseil».

Finalement, le rapport suggère que cette entente soit valide pour les 10 prochaines années.

Partager cet article

2
Laisser un commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
trackback

[…] comme à Saint-Philippe, les élus de Delson appuient l’entente proposée par le comité aviseur, afin de maintenir la […]

trackback

[…] comme les Municipalités de Delson et de Saint-Philippe, la Ville de Sainte-Catherine approuve la proposition du comité aviseur concernant une nouvelle […]