Intervention dans un gym de La Prairie : 10 constats d’infraction remis

Par Vicky Girard
Intervention dans un gym de La Prairie : 10 constats d’infraction remis
Les policiers ont encerclé le gym Blackburn Athlétique pour vérifier si des clients se trouvaient à l'intérieur. (Erick Rivest) (Photo : Le Reflet - Erick Rivest)

Au lendemain de l’intervention au centre d’entraînement Blackburn Athlétique à La Prairie, la police a indiqué que 10 constats d’infraction ont été remis en vertu des consignes de la Santé publique qui interdit les activités physiques intérieures.

Selon la Régie intermunicipale de police Roussillon, les agents se sont déplacés après l’appel d’une citoyenne qui a rapporté avoir vu plusieurs personnes entrer dans le centre d’entraînement.

«Les agents ont constaté la présence de plusieurs clients à l’intérieur du commerce. Le propriétaire a été rejoint et s’est présenté sur les lieux pour nous permettre d’entrer à l’intérieur et d’identifier les contrevenants», détaille Karine Bergeron, agente aux relations médiatiques pour le corps policier.

La Régie n’a pas communiqué ces informations lorsque questionnée à ce sujet, le 10 janvier.

Rappelons que les commerces non essentiels sont dans l’obligation de demeurer fermés au moins jusqu’au 8 février. Les constats d’infraction pour le non-respect des consignes sanitaires s’élèvent à 1 550$ et peuvent aller jusqu’à 6 000$ en cas de récidive, a martelé le gouvernement dans les derniers jours.

La police précise quant à elle que le règlement est clair. Aucune activité physique intérieure n’est autorisée.

Le propriétaire se défend

Peu après l’intervention policière, le propriétaire de l’établissement, Jerry Blackburn, a affirmé au Reflet qu’un couple et un entraîneur seulement étaient sur les lieux.

Dans une vidéo éphémère sur le réseau social Facebook, ce dernier a réitéré ses dires.

«À la place de passer votre temps à chialer et à faire des plaintes, essayez juste de prendre en considération l’effort qu’on met, que je mets, que tous les entrepreneurs mettent pour essayer de faire un petit peu de sous et d’essayer de survivre un peu», affirmait-il à la caméra.

M. Blackburn a insisté sur le fait que tous les règlements étaient respectés. Néanmoins, des vidéos filmées en direct du centre d’entraînement montrent que des activités physiques prenaient bel et bien place dans l’établissement à ce moment.

Sous l’article publié par le Journal sur sa page Facebook, plusieurs commentaires ont fait allusion à un décret autorisant le propriétaire d’un centre d’entraînement d’accéder à son commerce. Toutefois, la police confirme que M. Blackburn n’y était pas au moment de l’intervention.

De plus, des soins peuvent également être prodigués, notamment une consultation avec un kinésiologue ou physiothérapeute, stipule la loi. À nouveau, les vidéos en direct du centre d’entraînement montrent un entraîneur et des clients s’adonnant à des activités physiques régulières et non pas à des soins spécifiques.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
trackback
Beaucoup de policiers pour peu de clients, selon le propriétaire d'un gym à La Prairie - Le Reflet
5 jours

[…] MISE À JOUR: Intervention dans un gym de La Prairie : 10 constats d’infraction remis […]

trackback
Couvre-feu : une centaine de citoyens interpellés par la police en deux soirs - Le Reflet
4 jours

[…] ont été effectuées par la Régie en vertu d’autres consignes de la Santé publique. Incluant les 10 constats d’infraction remis à des clients et un entraîneur au centre de conditionnement p…, 6 autres rapports d’infraction ont été remplis par les policiers en raison de […]