Joan Roch et Anne Genest: l’histoire d’un couple pas ordinaire!

Par Vanessa Picotte
Joan Roch et Anne Genest: l’histoire d’un couple pas ordinaire!
(Photo : Facebook)

Vous souvenez vous de Joan Roch, ce résident de Longueuil qui courait tous les matins pour se rendre à son travail de l’autre côté du pont? Du jour au lendemain, il avait tout arrêté. Mais le revoilà maintenant, chaussant ses souliers de course de nouveau avec une nouvelle partenaire à côté de lui pour le soutenir.

Cette nouvelle flamme, c’est Anne Genest. Les deux coureurs se sont d’abord rencontrés dans le cadre d’une entrevue pour la parution d’un texte sur un site de course à pied. Joan Roch se souvient d’ailleurs qu’Anne ne voulait pas discuter de performances ou de paramètres techniques, mais «de toute la démarche derrière les photos que je publie lorsque je cours».

«C’est ça qui nous a vraiment permis de connecter», se souvient-il.

Se raconter à travers un blogue

Joan Roch et Anne Genest sont maintenant un couple. Ils ont même lancé le blogue Année Q, où ils publient leurs correspondances de la dernière année.

Anne Genest et Joan Roch

«C’est la course à pied qui nous a fait nous connaitre et nous voulions raconter cette histoire», explique Anne.

Joan, qui estime que les voix féminines se font plutôt rares au sujet de la course à pied, avait envie de raconter cette histoire où séparation, course à pied et amour s’entremêlent.

«Au début, on s’écrivait chacun dans nos cahiers et on photographiait la page pour se l’envoyer par texto», raconte Anne.

Jusqu’à maintenant, le couple a retranscrit une cinquantaine de textes à travers leurs quatre carnets d’écriture.

Déjà, de nombreux lecteurs réclament les prochains textes aux deux auteurs qui en ont publié une dizaine sur le blogue. Ils estiment qu’ils traitent de sujets qui sont rarement abordés tous ensemble.

«Et un livre à deux voix, c’est encore plus rare», ajoute le couple.

Courir pour créer

Le couple n’est pas seulement uni par la course à pied, mais aussi par la motivation derrière sa pratique. Pour Anne et Joan, pas question de courir pour battre des records.

«Je me suis mise à courir pour stimuler ma créativité. J’avais besoin d’une bulle pour penser et ensuite écrire, se souvient l’auteure de Fécondes et Les papillons boivent les larmes de la solitude, parus respectivement en 2019 et 2018. En me mettant à courir il y a trois ou quatre ans, j’ai complètement renversé mon énergie. C’est comme si la confiance en moi était réapparue à ce moment.»

On retrouvera d’ailleurs le personnage d’Anne dans son troisième livre, Atalantes.

«Comme c’est de l’autofiction, c’est certain que ça va parler de course à pied, mais bien sûr très loin des programmes d’entraînement», explique-t-elle.

Joan a également publié un livre en 2016, dans lequel il relatait ses expériences de course.

«Nous courons tous les deux pour d’autres raisons que l’entraînement. Ma créativité, je vais la chercher avec les photos que je réalise en allant courir. La course est un moyen d’aller dehors, de voir des choses et d’en rapporter des images.»

Cinq ans après avoir publié Ultra-ordinaire: Journal d’un coureur, Joan lancera sa suite directe. Ce livre sera nourri par cinq courses auxquelles il participera de mai à octobre. À travers le marathon de Longueuil, le Big Wolf’s Backyard Ultra à Rivière-du-Loup ainsi que le Bigfoot 200, le Tahoe 200 et le Moab 2040 aux États-Unis, le Longueuillois aura couru plus de 1000 km, en plus de toutes ses autres sorties quotidiennes, dont plusieurs en compagnie d’Anne.

«Ce deuxième livre va inclure mon arrêt de la course ainsi que mon retour, mes problèmes de couple et l’apparition d’Anne dans ma vie, précise-t-il. Et toute cette histoire va se conclure par ces cinq courses.»

Le couple participera d’ailleurs à une table ronde sur la course à pied comme moteur de création avec les auteurs Patrice Godin et Geneviève Lefebvre à la bibliothèque de La Prairie le 22 avril. Joan exposera également ses photos du 15 avril au 21 juin au centre multifonctionnel Guy-Dupré, en plus de relancer ses conférences pour parler de son parcours de coureur.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des