Sport scolaire : la mise au jeu se fera dès le 14 septembre

Par Yanick Michaud
Sport scolaire : la mise au jeu se fera dès le 14 septembre

Le ministre de l’Éducation Jean-François Roberge avait de bonnes nouvelles pour les 220 000 étudiants athlètes du Québec.

Flanqué de sa collègue la ministre déléguée Isabelle Charest, il a annoncé le retour des activités sport-études, art-études et parascolaires, dès le 14 septembre. « Plusieurs avaient hâte. Mais nous devions nous assurer d’une rentrée en toute sécurité. Parce qu’avec 1,5 million de personnes qui retournaient à l’école, ça fait beaucoup de monde. Malgré tout, il y a eu peu de cas et la situation est sous contrôle. C’est pour ça que nous confirmons la reprise des activités », a dit le ministre dans une courte vidéo diffusée vendredi matin.

Il y a quelques semaines, il avait repoussé la reprise du sport dans les enceintes scolaires au 1er octobre. Le lendemain, le 28 août, le premier ministre avait corrigé le tir en annonçant une reprise le 14 septembre, si tout se déroulait bien.

Une reprise graduelle

Isabelle Charest assure que les jeunes pourront renouer et bénéficier de milieux sécuritaires pour pratiquer leur sport, leur passion.

Ce sera toutefois dans les milieux vert et jaune que les athlètes et artistes œuvreront. « Le système d’alerte régional mis en place par le ministre de la Santé, Christian Dubé permettra de mieux cibler les actions. Ainsi, la participation se fera dans les milieux vert et jaune. Par contre dès qu’on atteindra le orange, nous cesserons la pratique », a plaidé Jean-François Roberge.

« Nous encourageons les jeunes à continuer à respecter les consignes de manière exemplaire. Les programmes particuliers et le parascolaire sont des ancrages pour de nombreux élèves. Pour plusieurs, c’est la motivation principale d’aller à l’école », a quant à elle mentionné Isabelle Charest.

Le parascolaire représente des expériences bénéfiques pour le développement global et la réussite.

Les deux élus ont quand même rappelé aux jeunes de ne pas baisser la garde et de continuer à fournir les efforts pour vaincre ce virus qui rôde toujours. Le plan de reprise se fait avec toutes les précautions nécessaires. Et les instances s’adapteront au besoin.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des