La MRC de Roussillon veut en faire plus pour l’hébergement sur son territoire

Par Vicky Girard
La MRC de Roussillon veut en faire plus pour l’hébergement sur son territoire
Le préfet de la MRC Christian Ouellette est satisfait des mesures gouvernementales, mais compte en faire plus pour la région. (Photo : Capture d'écran - MRC de Roussillon)

La MRC de Roussillon dit accueillir favorablement les mesures gouvernementales annoncées ces derniers jours en matière de logement et de ressources d’hébergement en dépendance, prévoyant aider les ménages affectés par la pandémie. Elle compte néanmoins en faire encore plus en ce sens.

Christian Ouellette, préfet de la MRC et maire de Delson, est d’avis que la mesure pour l’hébergement temporaire des personnes qui s’inquiètent du retard de la livraison de leur nouveau logement ou des rénovations majeures à leur propriété est rassurante. La mesure accorde une somme maximale de 2 000$ par mois pour une période d’au plus deux mois aux individus qui voient leur projet d’emménagement dans leur résidence principale, incluant un logement, reporté en raison de la COVID-19. Cette somme leur sera remise sous forme de remboursement pour des frais d’hébergement temporaire. Une aide financière maximale de 1 000$ sera aussi prévue pour couvrir les frais d’entreposage et de déménagement de ces ménages.

M. Ouellette croit également que la possibilité de prêt sans intérêt de 1 500$ pour le paiement du loyer est une bonne initiative. Ce soutien financier totalisant 3 M$ provenant du gouvernement québécois appuiera les différents organismes communautaires ou privés offrant de l’hébergement en dépendance, soutient-il.

Cependant, M. Ouellette considère que ces mesures ne règlent pas les enjeux financiers des ménages à moyen terme.

«Il y a encore beaucoup à faire pour éviter une crise du logement marquante sur notre territoire.»

-Christian Ouellette

Actions supplémentaires

Dans l’optique d’être proactive, la MRC a adopté une résolution, le 28 avril, pressant le gouvernement du Québec et la Société d’habitation du Québec (SHQ) de réviser leurs programmes actuels, notamment pour l’augmentation rapide des crédits au Programme de supplément au loyer (PSL).

«Quant au logement pour les personnes vulnérables, la MRC de Roussillon compte être proactive et aller plus loin en créant un comité de travail et de concertation, entourant justement les enjeux liés à la COVID-19», ajoute Pierre-Paul Routhier, préfet suppléant à la MRC et maire de Châteauguay.

Le comité inclura les municipalités de la MRC de Roussillon, des organismes spécialisés en logement du territoire, des représentants des bureaux de comtés des députés et du secteur de la santé publique.

M. Routhier laisse également savoir qu’une ligne téléphonique d’aide sera mise à la disposition des citoyens pour répondre à leurs questions, les diriger vers les bonnes ressources et les informer au sujet des programmes d’aide à leur disposition en matière de logement prochainement.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
trackback

[…] À LIRE AUSSI: La MRC de Roussillon veut en faire plus pour l’hébergement sur son territoire […]