La police met en garde contre l’arnaque amoureuse

Photo de Audrey Leduc-Brodeur
Par Audrey Leduc-Brodeur
La police met en garde contre l’arnaque amoureuse

À l’occasion du mois de la prévention de la fraude, la Régie intermunicipale de police Roussillon invite les citoyens à la prudence et à la vigilance. Le corps policier porte une attention particulière à l’arnaque amoureuse, puisqu’il s’agit de la fraude la plus coûteuse au Canada. 

Le Centre antifraude du Canada estime que les Canadiens ont perdu 18,5 M$ en 2020 à la suite d’une arnaque amoureuse. C’est sans compter les fraudes non déclarées, souligne la Régie.

Il s’agit d’un stratagème où le fraudeur entre en contact avec sa victime par l’entremise des médias sociaux ou de sites de rencontres. Grâce à ses talents de séduction, il établit un lien de confiance avec la victime et lui dévoile des sentiments amoureux. Une fois la relation virtuelle établie, le fraudeur prétexte différents problèmes d’ordre financier afin d’inciter la victime à lui envoyer de l’argent, explique le corps policier.

Les fraudeurs créent des faux profils et demeurent patients, afin de consolider la relation, poursuit la Régie. Ils prétextent avoir besoin d’argent après une perte d’emploi ou une visite à l’hôpital, pour régler un problème aux douanes ou visiter sa cible, etc. Il reprend contact pour demander à la suite d’une transaction frauduleuse, réitère ses sentiments et tente de soutirer de l’argent à l’aide d’un nouveau stratagème, relate la Régie.

Comment se protéger ?

-Faites preuve de prudence et de scepticisme lorsque vous fréquentez des sites de rencontre ou sur les réseaux sociaux;
-N’acceptez pas les demandes d’amitié de personnes que vous ne connaissez pas;
-N’envoyez jamais d’argent à une personne que vous ne connaissez que virtuellement. Refusez toute transaction pour une tierce personne;
-Ne divulguez jamais vos informations bancaires;
-Évitez de partager des photos ou vidéos explicites;
-Conservez les identités frauduleuses pour les signaler, le cas échéant;
-Dans le doute, parlez-en à une personne de confiance.

(Source: Régie intermunicipale de police Roussillon)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires