La Prairie : les deux pieds dans l’eau dans le stationnement d’exo

Photo de David Penven
Par David Penven
La Prairie : les deux pieds dans l’eau dans le stationnement d’exo
(Photo : Gracieuseté – Josée Laflamme)

Josée Laflamme utilise quotidiennement le transport en commun. De retour du travail, le 9 août, vers 16h, elle a eu la désagréable surprise de se retrouver les deux pieds dans l’eau en allant rejoindre sa voiture garée dans le stationnement incitatif de La Prairie.

«Pour l’accumulation d’eau, j’imagine que ce n’est pas simple à régler, sinon ça serait déjà fait», a mentionné Mme Laflamme. Elle a fait parvenir une photo où l’on voit ses pieds, chaussés de sandales, immergés dans des eaux brunâtres.

Ce n’est pas la première fois que des utilisateurs du stationnement incitatif de La Prairie communiquent avec Le Reflet  pour dénoncer cette situation. Été comme hiver lors des redoux, les accumulations d’eau sont récurrentes durant les fortes précipitations. Avant même la fin des travaux d’agrandissement du stationnement en août 2018, le problème avait été signalé.

exo a rappelé au Journal qu’elle est consciente de cette problématique qui touche la partie la plus ancienne du stationnement, située au nord de la boucle d’autobus.

 

Ce n’est pas la première fois que le stationnement incitatif de La Prairie éprouve des problèmes d’accumulation d’eau comme le montre cette photo prise par un usager du transport en commun en 2017. (Photo : Archives – Gracieuseté – Daniel Montreuil)

 

«Le stationnement étant situé à proximité d’un milieu humide, la recherche d’une solution s’avère complexe», a indiqué Louis-André Bertrand, conseiller aux relations médias.

«En attendant des travaux de réfection totale du système de drainage, prévus pour 2020, des mesures temporaires sont mises en place, comme le recours à un camion de pompage de l’eau dès que le problème nous est signalé. Habituellement, l’eau se draine naturellement dans les heures qui suivent», a ajouté M. Bertrand.

 

Candiac aussi

Le stationnement incitatif Montcalm-Candiac est également touché par ce problème. Dans une lettre, datée de juin et qui répondait à une usagère qui reprochait les lacunes en matière de transport en commun, exo mentionnait qu’une équipe de pompage avait été à l’œuvre à Candiac et La Prairie à neuf reprises.

exo invite la clientèle à signaler ce genre de situation afin d’intervenir rapidement.

Ironie du sort, Josée Laflamme, utilisait auparavant le stationnement Chevrier à Brossard.

«Depuis quelques semaines j’ai migré vers le stationnement de La Prairie, puisque le trajet Chevrier s’est allongé depuis la destruction de la voie réservée [en raison des travaux du REM]. J’ai déjà essayé le stationnement de Candiac, mais j’arrive vers 8h le matin et il y a déjà beaucoup de monde et je me retrouve au fond dans la partie en terre battue. Je n’ai pas apprécié l’expérience printanière», explique-t-elle.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des