La Prairie ordonne l’arrêt des travaux sur le terrain de l’ancienne briqueterie

Par Vicky Girard
La Prairie ordonne l’arrêt des travaux sur le terrain de l’ancienne briqueterie
Des travaux ont débuté au cours du moins sur l'ancien terrain de la briqueterie. (Photo : Facebook - Projet carrière vivante)

La Ville de La Prairie a signifié par huissier, le 21 octobre, un avis d’infraction au propriétaire du terrain de l’ancienne briqueterie afin d’ordonner l’arrêt des travaux qui ont cours sur le site.

Des constats d’infraction seront émis sur une base régulière jusqu’à cessation des activités jugées illégales par la Municipalité, affirme cette dernière.

Selon elle, les travaux contreviennent au Règlement de contrôle intérimaire de la MRC de Roussillon, adopté en 2017, dans le cadre de la modification du schéma d’aménagement. Le règlement réclamé par la Ville interdit «tous travaux de remblai et de déblai, toute nouvelle utilisation du sol, toute nouvelle construction».

«Nous avons tenu à protéger l’intégrité du site par un règlement, adopté par la MRC de Roussillon à notre demande, et nous avons bel et bien l’intention de le faire respecter», indique Donat Serres, maire de La Prairie.

Un inspecteur de la Ville désigné par la MRC est responsable de faire respecter ce règlement.

Néanmoins, le 11 octobre, M. Serres indiquait plutôt que la Municipalité ne pouvait intervenir.

«Le propriétaire est chez lui. Il a donc le droit de faire tout ce qui lui est légalement permis», avait-il affirmé.

Questionnée à ce sujet, la Ville précise que les activités qui avaient lieu sur le terrain n’étaient pas illégales à ce moment.

«À titre d’exemple, les allées et venues des camions sur le site étaient justifiées par le fait que le propriétaire se débarrassait de matériaux de démolition des bâtiments existants», dit Dominique Beaumont, directrice des communications.

Elle ajoute que depuis, des activités illégales ont été constatées. C’est pour cette raison que la Ville est intervenue et «elle interviendra encore afin de faire respecter sa règlementation».

Consultation publique

Dans le souhait réitéré par La Prairie d’inclure ses citoyens dans la réflexion sur l’avenir du terrain de l’ancienne briqueterie, la date d’une première consultation publique est annoncée. Celle-ci aura lieu le 28 janvier.

«D’ici là, la Ville recevra, vers la fin novembre, des résultats des études de circulation et des études techniques, présentement en cours, concernant les infrastructures d’égout et d’aqueduc», laisse savoir La Prairie.

À LIRE AUSSI: La Prairie réitère son souhait de consulter ses citoyens sur l’avenir de la briqueterie

Les citoyens ont choisi un nom pour le lac de la carrière de briqueterie

Partager cet article

2
Laisser un commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
trackback

[…] briqueterie, Luc Poirier, n’a pas l’intention de cesser les travaux qu’il a entrepris malgré un avis d’infraction de la Ville de La Prairie, qu’il conteste, et la grogne de […]

trackback

[…] À LIRE AUSSI: La Prairie ordonne l’arrêt des travaux sur le terrain de l’ancienne briqueterie […]