La Prairie offre un répit pour les paiements de taxes

Par Katherine Harvey-Pinard
La Prairie offre un répit pour les paiements de taxes
(Photo : Le Reflet – Archives)

Dans la situation économique actuelle reliée à la COVID-19, La Prairie annonce qu’elle accorde une période de grâce jusqu’au 1er juillet pour toutes les échéances de taxes 2020.

Ainsi, à compter du 23 mars, aucun intérêt additionnel ne sera facturé pour les échéances dues avant le 1er juillet. Du même coup, les intérêts pour le retard de paiement ne seront pas perçus durant cette période.

«Nous savons que les citoyens et les entrepreneurs vivent des moments difficiles. Nous croyons qu’il est de notre devoir de tout faire pour les aider, alors que certains d’entre eux sont privés de ressources financières», a indiqué le maire Donat Serres.

«Il ne faut surtout pas se décourager. C’est en s’aidant que nous allons passer au travers de cette crise. Nous en demandons beaucoup aux citoyens et c’est, pour la Ville, une façon de plus de contribuer à l’effort collectif demandé en ces circonstances difficiles», a-t-il ajouté.

Le conseil adoptera une résolution du report des taxes à sa prochaine assemblée, le 23 mars, qui sera tenue à huis clos.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
trackback
Delson : sursis pour les taxes en souffrance - Le Reflet
11 mois

[…] précise que c’est une «mesure recommandée par l’Union des municipalités du Québec». La Prairie a choisi cette même mesure, alors que les Villes de Saint-Constant et de Sainte-Catherine ont décalé les différents […]

Annie Huot
Annie Huot
8 mois

Mon échéance est au 30 juin 2020, je n’aurai pas de délai additionnel ???