La Ville de Saint-Constant au Grand Défi Pierre Lavoie une 4e fois

La Ville de Saint-Constant au Grand Défi Pierre Lavoie une 4e fois
(Photo : Gracieuseté)

La Ville de Saint-Constant annonce qu’elle participera pour une 4e année consécutive au 1 000 KM du Grand défi Pierre Lavoie, les 18, 19, 20 et 21 juin. Les élus et les employés de l’équipe 47 enfourcheront leur vélo afin de relever ce défi cycliste au profit de la Fondation du Grand défi Pierre Lavoie.

L’équipe #47 est formée du maire, Jean-Claude Boyer, des conseillers municipaux David Lemelin et Gilles Lapierre (chauffeur) et des employés de la Ville Stéphane Brochu, Hugo Sénéchal et Régent Bergevin. il est possible de soutenir financièrement l’équipe Ville de Saint-Constant (#47) dans la section « Liste des équipes » du site Web de l’événement au legdpl.com/le-1000-km.

En 2019, grâce aux nombreux donateurs, l’équipe Ville de Saint-Constant a réussi à amasser la somme record de 31 053 $, dont 11 000 $ ont été remis à la Fondation du GDPL et 20 053 $ à l’école primaire Félix-Leclerc de Saint-Constant pour un projet de parc d’hébertisme afin de faire bouger davantage les élèves.

«Nous avons à coeur la promotion des saines habitudes de vie et des valeurs véhiculées par Pierre Lavoie. C’est donc un incontournable pour nous de participer au Grand défi Pierre Lavoie», mentionne le maire de la Ville, Jean-Claude Boyer.

Cela permet aussi la réalisation d’un projet d’envergure pour nos jeunes, puisque l’équipe Ville de Saint-Constant soutient une école primaire par année. Donc, chacune des quatre écoles primaires de la Ville bénéficiera de l’appui de la Ville à tour de rôle.

(Source: Ville de Saint-Constant)

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
trackback

[…] La Ville de Saint-Constant, représentée par le maire, des conseillers et des employés, souhaite p…, même si l’événement est modifié en raison de la pandémie.   […]