Le compte de taxes augmente de 2,04% à Candiac

Par Vicky Girard
Le compte de taxes augmente de 2,04% à Candiac
Le maire de Candiac, Normand Dyotte, a présenté le budget municipal lors d’une séance du conseil extraordinaire, le 2 décembre. (Photo : Le Reflet - Vicky Girard)

Le compte de taxes des citoyens de Candiac subira une hausse de 2,04% en 2020. Il s’agit d’une augmentation similaire à celle appliquée en 2019, qui était de 2,08%.  

Cette hausse a été annoncée par le conseil municipal, qui présentait le budget d’un montant total de 49,1 M$, le 2 décembre. Ainsi, pour le propriétaire d’une maison de valeur dite moyenne à Candiac, soit de 413 200$, il s’agit d’une augmentation de 64$. Un citoyen qui payait 2 667$ en paiera donc 2 731$. La taxe foncière s’établie à 0,66$ du 100$ d’évaluation, tandis qu’elle était fixée à 0,64$ en 2019. En termes de tarification pour l’eau et les matières résiduelles, les montants restent les mêmes.

L’augmentation s’explique entre autres par la hausse des quotes-parts, soit les services paramunicipaux payés, comme la Régie intermunicipale de police Roussillon, la Régie d’assainissement des eaux, la MRC, le transport en commun et la Communauté Métropolitaine de Montréal (CMM).

L’augmentation du coût de contrat de déneigement dans certains secteurs de la Ville, la création de 6 postes en loisirs «dans le but d’offrir des activités de qualité et de les bonifier», des frais d’entretien pour la nouvelle pente à glisser et de la patinoire réfrigérée qui ouvrira en janvier expliquent également l’augmentation du compte de taxes des Candiacois, a laissé savoir Normand Dyotte, le maire de Candiac.

Les développements de la Ville représentent une hausse de 17,5%. Ceux-ci incluent un projet de centre d’innovation qui comprendra l’ajout de ressources pour aller chercher des subventions, dit M. Dyotte.

Revenus

En ce qui a trait aux revenus de la Ville, le maire Normand Dyotte, a expliqué que les taxes, incluant la taxe foncière et celles payées par le gouvernement aux villes pour les écoles et le CLSC notamment représentent ensemble 85% de l’argent qui entre dans les coffres de Candiac. Les services rendus aux autres municipalités comme l’eau qui leur ait fournie, le service d’incendie à Delson et la Cour municipale représentent 9%.

«Quand on nous demande d’où proviennent les fonds pour gérer la Municipalité, ça provient de ces sources de revenus», a affirmé M. Dyotte.

Plan triennal d’immobilisations (PTI)

Candiac a adopté son PTI pour les trois prochaines années. Sur un montant total de 79,9 M$, 12,2 M$ seront investis en 2020. Cette somme est basée entre autres sur le planification stratégique 2018-2033 de la Municipalité.

«Ça confirme les intentions du conseil de Ville, mais ça ne constitue pas une autorisation de dépenser. Lorsque des projets sont choisis, il faut les faire approuver avec des résolutions et différents projets sont sous réserve de subventions», a précisé le maire de Candiac.

Un montant de 41,3 M$ sera investi dans les infrastructures routières, d’égouts, d’aqueduc et autres d’ici 2022, tandis que 15,2 M$ seront destinés à l’usine de filtration et au réseau intermunicipal d’aqueduc. La Ville prévoit également investir 11 M$ en 2021 pour la construction d’un centre aquatique. Des investissements toucheront également les parcs et espaces verts, entre autres, pour un total de 4 M$ sur trois ans.

Taxe de bienvenue

Une nouvelle tranche a été ajoutée aux droits de mutation. Ainsi, la taxe de bienvenue des nouveaux propriétaires de résidences d’une valeur de plus de 500 000$ sera de 3%. Auparavant, le niveau d’imposition le plus élevé sur des résidences valant plus de 250 000$ était de 1,5%.

«C’est une opportunité que nous a donnée le gouvernement», a laissé savoir M. Dyotte.

Partager cet article

3
Laisser un commentaire

avatar
3 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Linda PelletierRose Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
trackback

[…] À Candiac, les propriétaires subissent une hausse 2,04%. Pour une résidence dont la valeur moyenne est de 413 200$, ceci constitue une augmentation de 64$. Au lieu de payer 2667$ en taxes, celles-ci s’élèveront à 2731$. […]

Rose
Guest
Rose

Candiac est en excellente santé financière. Cette augmentation de 2,04% est totalement inutile, tout comme l’augmentation de 100% de la taxe de « bienvenue », qui somme toute n’est qu’une arnaque.

Linda Pelletier
Guest
Linda Pelletier

Ce qui est encore plus ridicule de la taxe de bienvenue. C’est qu’elle s’applique lorsqu’un conjoint rachète la portion de son ex conjoint lors d’une séparation. Ridicule.