Sports
Affaires

Le RécréoParc s'associe à deux entrepreneurs pour louer des embarcations

jeudi le 20 mai 2021
Modifié à 12 h 15 min le 26 mai 2021
Par Audrey Leduc-Brodeur

Gracieuseté

Des planches à pagaie et des kayaks pourront être empruntés vers la fin juin au nouveau centre de location Évasio, installé à même la zone nautique du RécréoParc à Sainte-Catherine. Deux jeunes entrepreneurs de La Prairie ont charmé le jury du Défi OSEntreprendre avec ce projet dont l’objectif est de rendre accessibles les berges aux plaisanciers.   Cette reconnaissance annoncée dans le cadre du volet local du concours s'accompagne d'un chèque de 750$ remis à Vincent Boissonneault, 20 ans, et Zacharie Rajotte, 19 ans. Les deux amis de longue date soulignent d'abord la visibilité qu'apporte le prix, avant l'aspect financier qui vient avec. «Il récompense les fruits de nos efforts», affirment les finissants du Cégep Édouard-Monpetit à Longueuil et du Collège Champlain à Saint-Lambert. Ceux-ci ont aussi triomphé au Défi entrepreneurial du Cégep Édouard-Montpetit avec ce projet en décembre 2020, leur permettant de bénéficier d'un an de mentorat d'affaires avec une spécialiste en la matière, Suzie Beaudoin de TEC Canada. «Elle nous a guidés dans toutes nos décisions», font savoir les entrepreneurs qui ont aussi pu s'équiper en embarcations auprès de l'entreprise Pelican pour leur kiosque. Ceux qui ont pratiqué le kayak dans la rivière Saint-Jacques à La Prairie l'été dernier pour se voir en temps de pandémie estiment que les résidents n'ont pas suffisamment accès aux plans d'eau de la région. Ils ont eux-mêmes approché le RécréoParc pour tâter son intérêt à y louer des embarcations. Il n'était plus possible de le faire depuis la fermeture d'Envirokayak à la suite du décès de son fondateur en 2019. «C’est un pur bonheur de recevoir deux jeunes entrepreneurs de la région afin de réactiver le centre de location de la zone nautique du RécréoParc, a indiqué au Reflet le directeur général du site, Dominic Guinta. Nous avons écouté notre clientèle; celle-ci nous demandait de pouvoir avoir accès à de l’équipement locatif en période estivale, afin de s’adonner à la pratique de sports nautiques sur le fleuve Saint-Laurent.» Une quinzaine d'embarcations, dont six planches à pagaie et huit kayaks simples seront disponibles, précisent les deux entrepreneurs. Ces derniers ne cachent pas avoir des idées de grandeur. Des centres de location Évasio pourraient voir le jour aux abords d'autres rives. «Notre vision à long terme inclut des emplacements supplémentaires que nous avons en tête, alors on ne ferme pas la porte à d'autres points de location, font-ils savoir, sans s'avancer sur ceux-ci. Nous souhaitons aussi faire découvrir les sports nautiques en offrant des cours et des excursions sur l'eau. Puis, nous voulons aussi organiser des collectes de déchets près de différents plans d'eau.» Ils espèrent allier leurs forces pour connaître du succès. Vincent Boissonneault est passionné de plein air tandis que Zacharie Rajotte souhaite prospérer dans le milieu des affaires. Ce finissant en technique de comptabilité poursuivra ses études en marketing à l'université. «On croit qu'il s'agit du meilleur moment pour démarrer notre entreprise, fait-il savoir. J'ai essayé d'en lancer une en 2020, mais ça n'a pas fonctionné avec la pandémie.»

L'origine d'Évasio 

Les deux amis ont choisi d'appeler leur compagnie Évasio, au terme d'un remue-méninges en voiture lors d'une sortie en ski. Il symbolise l'union entre l'évasion et l'eau, expliquent-ils.

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous