L’incendie au Chin Chine toujours sous enquête

Photo de Audrey Leduc-Brodeur
Par Audrey Leduc-Brodeur
L’incendie au Chin Chine toujours sous enquête
(Photo Eric Rivest)

Les enquêteurs tentent toujours de faire la lumière sur l’incendie qui s’est déclaré au restaurant Chin Chine à Sainte-Catherine, le dimanche 21 février, tôt en matinée. Ils sont aussi occupés à analyser la scène du sinistre au 300, rue Guérin, précise Claude Brosseau, directeur de la Régie d’incendie de Saint-Constant et Sainte-Catherine, ce qui explique le temps plus long de l’enquête. 

La cause demeure inconnue, mais le point d’origine de l’incendie a été déterminé, fait savoir M. Brosseau au lendemain de l’incendie. Il s’agit d’une lumière extérieure. Le directeur en profite pour rappeler la nécessité de vérifier fréquemment ses installations électriques.

(Photo: Le Reflet – Erick Rivest)

Les flammes se dégageaient du toit, où une accumulation de neige d’environ deux pieds a compliqué le travail des pompiers. De plus, l’eau et la fumée ont endommagé les autres commerces, ajoute M. Brosseau.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires