L’urbanisation de la route 132 inscrite au Plan québécois des infrastructures

Photo de Audrey Leduc-Brodeur
Par Audrey Leduc-Brodeur
L’urbanisation de la route 132 inscrite au Plan québécois des infrastructures
(Photo : Le Reflet - Archives)

Un nouveau pas a été franchi dans le dossier de l’urbanisation de la route 132, alors que le gouvernement caquiste a inscrit le projet du boulevard urbain à son Plan québécois des infrastructures (PQI).
La nouvelle a été annoncée conjointement par voie de communiqué par les maires de Delson, Saint-Constant et Sainte-Catherine. Les trois Villes soulignent «leur grand plaisir» à apprendre que ce dossier fasse désormais partie des projets prioritaires du ministère des Transports du Québec.
Les maires ont interpellé les élus à de multiples reprises à ce sujet. Pendant la campagne électorale, François Legault s’était engagé à inscrire la transformation de la route 132 en boulevard urbain au PQI. Le projet n’était pas inscrit au PQI 2018-2028, ce qui implique qu’il n’était pas dans les plans du gouvernement avant au moins 9 ans.
Ils ont dit:
«C’est une priorité des trois villes de s’assurer que l’axe 132 soit réorganisé de façon à assurer une mobilité durable. Roussillon est un pôle important de la région métropolitaine de Montréal. On travaille dans une vision commune pour son développement, pour en assurer la pérennité. Pour la suite, il est primordial de pouvoir compter sur l’apport de nos élus et de notre gouvernement»- Jean-Claude Boyer, préfet de la MRC de Roussillon et maire de Saint-Constant.
«Ce projet d’aménagement d’un corridor structurant de transport en commun favorisera non seulement le développement économique régional, mais aussi, le développement d’un milieu de vie de qualité pour la population du Roussillon.»- Jocelyne Bates, mairesse de Sainte-Catherine.
«Grâce à l’ajout d’un tramway lors de la modernisation de la route 132 et d’un programme particulier d’urbanisme concerté par les trois municipalités, nous serons en mesure de redynamiser la route 132 en misant sur la mobilité. Nous voulons en faire un pôle attractif avec des bureaux, des résidences et des commerces, en utilisant, notamment, les terrains excédentaires du gouvernement du Québec pour créer de la richesse et rendre ces investissements fiscalement rentables»- Christian Ouellette, maire de Delson.
Plus de détails à venir.

Partager cet article

3
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
2 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
AxelAdilAlbert Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Albert
Guest
Albert

Cette « urbanisation » de la 132 est une honte. On va privatiser les profits (développement immobilier) et socialiser les pertes (qui va payer les 130 millions $ prévus pour ces 5km?!!) Plus rien n’arrête nos élus, qui bien sur se félicitent! 15 millions pour Centrale à Sainte-Catherine… alors que des travaux quasi identiques sur la rue Jogues en 2007 revenaient à 3 millions (et déjà des gens se plaignaient que c’était trop cher). Concrètement, qu’apportera cette urbanisation? Une voix bus? Avez-vous vu des bus pris dans le trafic sur la 132? Une piste cyclable? Qui peut bien vouloir faire… Lire la suite »

Adil
Guest
Adil

Je trouve que l’urbanisation de la 132 est un impératif pour sécuriser la mobilité des citoyens dans cette zone mais pas sûr que cela alegera la congestion. Sans bretelle de sortie/entré additionelle sur la 30 à hauteur de saint constant le nouveau Boul 132 sera sujet à de la congestion.
Quand au Tramway, il faudrait le pensait à plus grande échelle et inclure les autres communes avoisinante dans le projet.

Axel
Guest
Axel

Oui, il faut absolument sécuriser cet axe majeur dans la région. De nombreux accidents y surviennent. De plus, au niveau esthétique ce ne serait qu’une meilleure chose.
Pour le tramway, c’est une excellente idée et il pourrait être la continuité de celui qui pourrait être établi sur le boulevard Tashereau qui se rendrait au metro Longueuil avec une connexion au REM (station Panama).