Actualités

Maladie de Lyme : une carte interactive pour connaître les points chauds

lundi le 29 juin 2020
Modifié à 10 h 21 min le 29 juin 2020
Par Audrey Leduc-Brodeur
L'institut national de santé publique du Québec (INSPQ) recense les niveaux de risque de contracter la maladie de Lyme dans la province et les partage dans une carte interactive mise à jour ce mois-ci. À lire aussi: Prudence face à la maladie de Lyme et au virus du Nil Sur la Rive-Sud de Montréal, des risques significatifs, soit le grade le plus élevé, ont été constatés sur le territoire des Villes de Longueuil, Châteauguay, Saint-Étienne-de-Beauharnois, Salaberry-de-Valleyfield, Sainte-Barbe et Saint-Anicet, notamment. Un risque est présent à Beauharnois, Mercier, Sainte-Catherine, La Prairie et Brossard, précise l'INSPQ. Finalement, les chances d'être infecté sont plus faibles dans la région de Soulanges, ainsi qu'à Sainte-Martine, Saint-Isidore, Saint-Constant, Delson, Candiac, Saint-Philippe, Saint-Mathieu et Saint-Lambert. Toutefois, «il existe un risque possible d’acquisition de la maladie de Lyme dans toutes les régions du Québec dû à la présence de tiques transportées par les oiseaux migrateurs», rappelle l'INSPQ. Cette dernière a mis en place un programme de surveillance, basée sur la déclaration des cas humains, entre autres. Trois grades de risque
  1. Risque significatif: au moins 3 cas de maladie de Lyme au cours des 5 dernières années ou au moins 23 envois de tiques d'origine humaine à analyser ou 3 stades d'évolution de la tique en un an.
  2. Risque présent: 2 cas de maladie de Lyme au cours des 5 dernières années ou entre 11 et 22 envois de tiques d'origine humaine à analyser ou au moins 1 stade d'évolution de la tique en un an.
  3. Risque possible: il existe un risque. (Source: INSPQ)

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous