Mise en garde contre de la drogue déguisée en bonbons

Michel Thibault
Mise en garde contre de la drogue déguisée en bonbons
(Photo : Sûreté du Québec)

La Sûreté du Québec et la Régie intermunicipale de police Roussillon mettent la population en garde contre de la drogue pouvant être confondue avec des friandises.

Les agents provinciaux ont saisi en mai, à Roberval, des comprimés à l’apparence de bonbons que l’on retrouve dans les petits distributeurs de marque PEZ.  À la suite d’analyses de Santé Canada, il s’est avéré qu’ils contenaient de l’Etizolam. La substance agirait comme un dépresseur du système nerveux central, fait part la SQ dans un communiqué mercredi.

«Les faux bonbons sont distribués sur le marché noir et peuvent contenir de la cocaïne et des benzodiazépines appartenant à la famille des dépresseurs du système nerveux central. La quantité de drogue présente dans chaque bonbon peut différer d’un comprimé à l’autre», précise pour sa part la Régie.

Les stupéfiants en forme de bonbons PEZ représentent un danger et circulent un peu partout dans la province. Deux cas de surdose sont survenus en septembre à Saint-Jean-sur-Richelieu et Saint-Jérôme.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires