Culture

Ottawa finance deux projets d'envergure du musée Exporail 

vendredi le 04 juin 2021
Modifié à 15 h 51 min le 04 juin 2021
Par Audrey Leduc-Brodeur

Ces archives pourront être mises en valeur. (Photo gracieuseté)

Bibliothèque et Archives Canada annonce qu'elle verse près de 60 000$ à Exporail, musée ferroviaire canadien dans le but de concrétiser un projet photo et une exposition histoirique. 

«Dans les deux cas, les subventions ne couvrent pas toutes les dépenses engendrées par les projets, mais en comblent une majeure partie et nous ne serions pas en mesure de faire ceux-ci si nous n’avions pas cet apport substantiel de la part de Bibliothèque et Archives Canada», confie au Reflet Mylène Bélanger, archiviste à Exporail. 

Dans un premier temps, l'établissement muséal de Saint-Constant a reçu 36 532$ pour la préservation et la diffusion numérique d'albums photo datant du début des années 1900. Ceux-ci appartiennent à Joseph William Heckman, mandaté par la Canadian Pacific Railway Company pour documenter la première ligne ferroviaire transcontinentale entre 1898 et 1915, fait savoir l'archiviste. 

«Aujourd'hui, son travail permet de contempler le développement, la géographie et l'histoire du pays à une époque de changements», souligne-t-elle. 

La subvention aide à couvrir le salaire d'une technicienne en archivistique à temps plein et à acheter un numérisateur planéitaire pour mener à terme ce projet entamé en 2020. L'appareil, «de grande qualité», se réjouit Mme Bélanger, possède un système permettant de ne pas abîmer les photos pendant le processus. 

«À ma connaissance, nous sommes un des rares centre d’archives à posséder un tel appareil au Québec, outre Bibliothèque et archives nationales du Québec (BAnQ)», révèle l'archiviste. 

Au terme de la numérisation, le contenu des albums pourra être diffusé au public et «utillisé dans une foule de projets», souligne Mme Bélanger, qui précise que les photos de Joseph William Heckman sont très prisées par les chercheurs. 

Traitement d'une série 

Dans un deuxième temps, Exporail a reçu une subvention de 23 492$ pour le traitement d'une série d'archives portant sur William Cornelius Van Horne, issue du fonds Canadian Pacific Railway Company. Ce montant favorisera l'embauche d'une technicienne en archivistique supplémentaire dont le travail sera entièrement consacré à la mise en place de ce projet d'ici mars 2022. 

Ce dernier se détaille en une exposition itinérante installée à Exporail qui pourra être reprise par d'autres institutions du Canada. Le musée souhaite offrir «une immersion plus personnelle dans la vie privée et professionnelle de Van Horne», fait savoir Mme Bélanger. 

«Ce projet aura pour résultat d’introduire le public à une autre facette du patrimoine ferroviaire et de révéler des facettes peu connues de Van Horne, informe l'archiviste. Les résultats d’une recherche ayant pour but de vérifier les thèses de l’historien d’art Allan Pringle sur le rôle joué par Van Horne et le Canadien Pacifique dans l’histoire du paysage canadien seront aussi abordés.»

Douze projets soutenus 

Le Programme pour les collectivités du patrimoine documentaire de Bibliothèque et Archives Canada est à l'origine de 12 subventions cumulant 1,5 M$ versées à des centres d'archives, bibliothèques et établissements patrimoniaux du Québec. 

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous