Québec débloque 825 000 $ pour la santé mentale de travailleurs en Montérégie

Québec débloque 825 000 $ pour la santé mentale de travailleurs en Montérégie
Travailleuse autonome (Photo : Depositphotos)

Le gouvernement du Québec a annoncé un investissement de 826 500$ en Montérégie pour financer 11 programmes de soutien en santé psychologique s’adressant aux travailleurs autonomes et aux microentreprises de moins de cinq employés.

Plus de 200 participants pourront bénéficier de rencontres en ligne individuelles ou en groupe. Un accompagnement personnalisé leur sera aussi offert par des experts, afin de les aider à rebondir professionnellement face à la nouvelle réalité liée à la crise sanitaire, à les outiller et à briser leur isolement. Les participants pourront ainsi échanger avec leurs pairs, mais aussi développer de nouvelles compétences pour établir les actions à poser pour se projeter vers un mieux-être au travail.

Les 11 projets seront mis sur pied avec la collaboration des bureaux de Services Québec de Beloeil, Brossard, Cowansville, Granby, Saint-Constant, Salaberry-de-Valleyfield, Sorel-Tracy et Vaudreuil-Dorion. Ils sont possibles grâce à l’implication et à l’expertise des partenaires et fournisseurs suivants: Alternative RH, l’Association canadienne pour la santé mentale, Développement industriel Granby et région, Enjeux Carrière, Entrepreneuriat Haute-Yamaska, Humance Bromont, Iceberg Management, Soluflex, Zel, les consultantes Sonia Duquette et Janic Asselin et le consultant formateur Vincent Cousin.

L’aide financière de Québec est accordée dans le cadre de la mesure Concertation pour l’emploi, qui vise à encourager les entreprises et les organismes concernés par des enjeux de gestion des ressources humaines à privilégier la concertation pour trouver des solutions durables.

«Les travailleurs autonomes, impliqués de près dans toutes les actions touchant leur entreprise, portent une grande responsabilité qui peut augmenter leur stress et leur anxiété. En finançant des programmes d’aide et de soutien aux travailleurs autonomes et aux microentreprises en Montérégie, votre gouvernement pose des gestes concrets pour favoriser la prévention et le maintien d’une bonne santé psychologique chez les entrepreneurs de la région, dont le succès est intimement lié au développement économique du Québec», a vanté Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale.

Plus de 52 000 travailleurs autonomes

En 2019, la région de la Montérégie comptait 18,3 % des travailleurs autonomes de l’ensemble du Québec, selon les données de l’Institut de la statistique du Québec. On dénombrait 52 755 travailleurs autonomes en Montérégie, ce qui représentait un travailleur autonome pour chaque tranche de 11,6 employés. (H.G.)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires