Questionnement sur une variété d’araignées

Photo de David Penven
Par David Penven
Questionnement sur une variété d’araignées
(Photo : Gracieuseté)

Une résidente de La Prairie, Noémy Proulx, s’est interrogée sur les réseaux sociaux concernant cette espèce d’araignée découverte dans sa demeure. La Laprairienne indiquait que c’était la première fois qu’elle voyait cette variété.  
Vérifications faites par Le Reflet, cet arachnide appartient fort probablement à la famille des Erigonidae, a indiqué Marjolaine Giroux, PhD au Service des renseignements entomologiques de l’Insectarium de Montréal. Quant à la dangerosité de la bestiole, celle-ci est inoffensive.
«Nos espèces d’araignées indigènes, comme presque toutes les araignées du monde, produisent du venin pour paralyser ou tuer leurs proies. Mais aucune des araignées vivant au Québec n’est capable d’empoisonner un humain», explique-t-elle.
«Aucune araignée d’ici n’est même considérée comme dangereuse, poursuit-elle. Les chélicères (les petits crocs) de la grande majorité des araignées de chez nous sont trop petites et trop faibles pour percer notre peau.»
Pour de plus amples renseignements, on peut consulter le site de l’Insectarium.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
SYLVIE DUVAL Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
SYLVIE DUVAL
Guest
SYLVIE DUVAL

Oups nous avons maintenant la veuve noir au quebec et la brune recluse qui ne sont pas mortel mais dangereuse.