Société
Actualités

VIDÉO - Réflexe DS, un outil pour lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale

mercredi le 17 novembre 2021
Modifié à 13 h 15 min le 17 novembre 2021
Par Yanick Michaud

Le ministre Jean Boulet et sa collègue la députée de Soulanges, Marilyne Picard se sont réjouis de l’annonce d’un soutien financier de 190 000 $ accordé à l'organisme Concertation Horizon pour la mise en place de la plateforme Web collaborative Réflexe Développement Social. (Photo Journal Saint-François – Yanick Michaud)

Concertation Horizon qui lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale dans les cinq MRC de l’ouest de la Montérégie met en place un outil pour permettre aux intervenants d’interagir entre eux.

« Afin de faciliter la contribution aux travaux et la communication avec les acteurs et les citoyens du territoire, nous nous sommes dotés d’une plateforme collaborative, un site web, Réflexe DS. On vise la communication continue entre les membres des communautés de pratique, les acteurs et les citoyens du territoire », explique Sylvie Gagnon-Breton, présidente du conseil d’administration de Concertation Horizon.

L’outil permettra la mobilisation des partenaires dans le cadre des cinq enjeux, des priorités d’actions régionales, qui ont été établis en mai. « La sécurité alimentaire, la réussite éducative et sociale, le transport collectif et abordable, le logement social, ainsi que l’accessibilité des services, la réduction des inégalités sociales, de même que le renforcement de l’action collective et le soutien aux acteurs communautaires », élabore la dame.

Une importante somme injectée

L’annonce a été faite alors que le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet était de passage à Coteau-du-Lac, municipalité de Vaudreuil-Soulanges.

Le gouvernement injectera 190 000 $ pour le soutien financier de la plateforme. « Nous sentons l’engagement solidaire des acteurs et des partenaires pour lutter contre l’exclusion sociale.  C’est un travail fondamental qui s’inscrit dans la volonté d’échanger et de proposer des projets novateurs. Nos gens sont présents sur le terrain et c’est là qu’on est les plus efficaces », avance le ministre en ajoutant que c’est 10,4 % de la population qui est touchée par la pauvreté et l’exclusion sociale.  

« En soutenant ce projet de l’Alliance pour la solidarité en Montérégie, nous souhaitons contribuer à l’essor des communautés de l’ouest de la Montérégie et ainsi favoriser le développement social, la solidarité et la prospérité économique sur le territoire, et surtout, aider les personnes qui y vivent », ajoute Jean Boulet.

Sa collègue, la députée de Soulanges, Marilyne Picard s’est réjouie de l’engagement des partenaires. « C’est essentiel. Ils font une réelle différence au sein de la communauté. Par leur connaissance du milieu et leur collaboration, ils contribuent à améliorer les conditions de vie des citoyens de la région », plaide la politicienne.

Un lancement en grande pompe

Quant à la Table de concertation régionale de la Montérégie (TCRM), mandataire de l’Alliance pour la solidarité de la Montérégie, son président, Patrick Bousez assure qu’il collaborera de près au déploiement qui impactera une cinquantaine de partenaires dans le territoire.

Le lancement virtuel de Réflexe DS aura lieu le 9 décembre à 13 h 30. « Les gens qui y participeront verront concrètement comment cette plateforme collaborative sera un puissant levier de développement social pour notre territoire », conclut Sylvie Gagnon-Breton.