La relique d’un saint de passage à Kahnawake

La relique d’un saint de passage à Kahnawake

Cette relique de saint François-Xavier fera un arrêt à l’église de Kahnawake.

Crédit photo : Gracieuseté Catholic Christian Outreach

Une relique de saint François-Xavier, soit son avant-bras droit vieux de 465 ans, s’arrêtera à l’église de Kahnawake le 30 janvier.

Cette rare visite est très symbolique pour le curé Vincent Esprit, car l’église de la communauté mohawk porte le nom du saint, mais aussi parce que le saint espagnol «rencontrera» la relique autochtone de sainte Kateri Tekakwitha.

Le père Vincent Esprit se réjouit de cette visite pour la communauté de Kahnawake. François-Xavier est un jésuite espagnol parti en mission en Asie dans les années 1500.

«Seulement 45 ans après sa canonisation en 1622, il est devenu le patron de l’Église des premières nations mohawks à Kahnawake (qui était à La Prairie à l’époque). On croit que la Mission de Kahnawake aurait été une des premières églises nommées en son honneur en Amérique du Nord», raconte-t-il.

Pour le prêtre, la visite d’un saint européen dans l’église où repose la sainte autochtone Kateri Tekakwitha a une grande valeur symbolique et spirituelle.

«C’est un moment historique, surtout dans le contexte de réconciliation avec les peuples autochtones. C’est un symbole d’unité et de paix.»

-Le père Vincent Esprit

Une vénération publique suivie d’une messe est prévue le 30 janvier. La tradition autochtone du rite de purification sera intégrée dans la messe, souligne M. Esprit.

Les personnes qui assisteront à cet événement pourront voir la relique de saint François-Xavier ainsi que celle de Kateri (un fragment d’os de côte).

Le public est invité à cet événement qui se déroulera de 9h30 à 11h. La relique du saint espagnol est en pèlerinage dans 14 villes canadiennes dans le cadre du 150e anniversaire du Canada. 

Chez les catholiques, la présence d’une relique peut être un grand moment de spiritualité, explique le curé de Kahnawake Vincent Esprit. «Les gens vont prier devant la relique et voient ça comme une façon de se rapprocher de Dieu», informe-t-il.

Les pèlerins peuvent parfois toucher à la relique. Cependant, M. Esprit ne peut confirmer si ce sera possible pour celle de François-Xavier, mais souligne que chaque personne présente pourra, à tour de rôle, s’en approcher.

La relique de saint François-Xavier

François-Xavier est considéré comme le plus grand évangélisateur depuis saint Paul. Son avant-bras droit aurait baptisé plus de 100 000 personnes.

Cette relique est conservée à l’église de Gesù à Rome. Le reste de son corps est enterré en Inde.

Son avant-bras, tout comme le reste de son corps, ne s’est pas décomposé, même après 465 ans.

(Source: Catholic Christian outreach)

Cette relique est généralement conservée à l’église de Gesù à Rome

 

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar