Un résident de Delson détient une des plus belles collections de pierres du Québec

Par Vicky Girard
Un résident de Delson détient une des plus belles collections de pierres du Québec
(Photo : Gracieuseté)

Un devoir de sa fille a fait découvrir à Simon Sedillot une passion pour les pierres et les minéraux. Il dit posséder aujourd’hui une des cinq plus belles collections minéralogiques du Québec et veut la faire découvrir aux gens à l’occasion du 1er Salon des pierres, minéraux et fossiles à Sherrington, les 29 et 30 septembre.
Le résident de Delson explique qu’il a toujours eu un intérêt pour les sciences de la terre. Lorsque sa fille lui a demandé de l’aide pour un travail scolaire sur les minéraux, il a réalisé que les informations sur le sujet n’étaient pas nombreuses. Notamment concernant les spécimens minéralogiques au Québec.
M. Sedillot a rapidement développé une fascination pour les pierres et a poussé ses recherches plus loin. Il s’est impliqué dans le Club de minéralogie de la Montérégie et celui de Montréal et en est devenu président il y a environ deux ans et demi.

«J’ai fait venir des géologues, des collectionneurs, des marchands et tous ont la même réaction: on ne pensait pas que tu étais rendu là!»
-Simon Sedillot

Depuis, des collectionneurs et donateurs l’ont contacté pour lui offrir des pierres, minéraux et autres spécimens minéralogiques. Une grande partie de la collection appartient à la Ville de Sherrington.
«Les gens s’attendent à voir deux ou trois roches poussiéreuses, mais ils font le saut parce que la collection est vraiment grande et belle. J’ai été chanceux», dit-il.
Il a aussi découvert la taille et le polissage de pierres. En mars, M. Sedillot a commencé à offrir des ateliers à Sherrington, pendant lesquels les gens peuvent créer leurs propres bijoux et apprendre à travailler les minéraux.
«Polir une pierre, c’est comme faire de la méditation», confie-t-il.
Il souhaite aussi intéresser les jeunes à la minéralogie en donnant des conférences dans les écoles.

Parmi la collection de M. Sedillot se trouve un des plus gros cristaux au Québec, trouvé à Saint-Philippe. Photo gracieuseté.

Un 1er salon des pierres, minéraux et fossiles
Avec les développements rapides de sa collection, M. Sedillot a décidé de faire le salon des pierres et minéraux à Sherrington où se trouve le Club des sciences de la terre de la Montérégie. Il possède aujourd’hui 3 200 sables différents, 250 coquillages et 150 fossiles et pièces de paléontologie, qui seront exposés.
Des professeurs d’université appellent M. Sedillot, heureux de son travail.
Celui-ci fait ultimement le «pari audacieux d’ouvrir un musée à Sherrington».
Tendance des pierres
La thérapie avec les pierres est devenue une tendance répandue, mais M. Sedillot n’en fait pas la promotion.
«Tant que ce n’est pas scientifiquement prouvé, je ne m’avance pas là-dessus», dit-il.
Il reconnaît néanmoins qu’il y a un renouveau de l’intérêt des gens envers la minéralogie.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des