Rivière Saint-Régis: Sainte-Catherine réévaluera le projet dans son ensemble

Photo de Audrey Leduc-Brodeur
Par Audrey Leduc-Brodeur
Rivière Saint-Régis: Sainte-Catherine réévaluera le projet dans son ensemble
(Photo : Gracieuseté - Ville de Sainte-Catherine )

La Ville de Sainte-Catherine fait marche arrière dans le dossier de la stabilisation des berges de la rivière Saint-Régis. Après avoir inclus l’adoption du règlement d’emprunt dans l’ordre du jour de sa séance du mardi 13 mars, le conseil a décidé de retirer ce point et réévaluera le projet.
Le conseiller et maire suppléant Michel Leblanc en a fait l’annonce avant le début de la séance, en remplacement de la mairesse Jocelyne Bates, à l’extérieur de la Ville mardi soir.
«Considérant que la Ville a donné trois séances d’information à propos du projet de stabilisation des berges, qu’elle a accordé la parole aux citoyens et que nous les avons entendus. Considérant que plusieurs éléments d’information ont été soulevés lors des séances, le conseil décrète unanimement que le projet sera revu dans son ensemble», a déclaré M. Leblanc.
«Je peux vous dire que la décision est encore chaude, a-t-il ajouté. Elle a été prise aujourd’hui.»
La nouvelle a engendré une salve d’applaudissements de la part des citoyens – près de 150 – qui étaient présents. La séance s’est d’ailleurs exceptionnellement déroulée au Centre Aimé-Guérin, étant donné le fort contingent citoyen qui s’était déplacé pour l’occasion. Plusieurs d’entre eux ont quitté la salle à la suite de cette annonce, tant et si bien que moins de la moitié est restée jusqu’à la fin de la séance, vers 21h30.
«On connaît la raison pour laquelle il y a autant de gens ici ce soir et nous vous remercions de vous être déplacés, a indiqué M. Leblanc. Nous allons revoir le projet en entier. Je ne peux pas vous dire quand nous reviendrons avec ce dossier, mais nous allons étudier toutes les options inimaginables. S’il le faut, nous tiendrons d’autres séances d’information.»
Inquiétudes
Des propriétaires riverains ont toutefois émis des inquiétudes concernant le report des travaux.
«On ne se plaint pas du projet en tant que tel, a indiqué l’un d’entre eux. Personnellement, je pense qu’il est nécessaire. Notre seule objection est par rapport à la répartition des coûts. J’ai investi un gros montant dans ma cour et je suis inquiet de l’érosion des berges.»
«Nous sommes conscients de l’urgence d’agir et nous voulons que ça se fasse le plus rapidement possible. Mais nous devons travailler la question du financement», a répondu le maire suppléant.
Le conseil a d’ailleurs déposé une demande d’aide financière gouvernementale en ce sens, afin de minimiser les coûts du règlement d’emprunt de 7,8 M$.
Devant les réserves de plusieurs citoyens face à la transparence de la Ville dans ce dossier, Michel Leblanc a assuré que l’information sur le suivi fera l’objet «d’une communication précise et efficace dans les outils habituels de la Ville».
À lire aussi Rivière Saint-Régis : Sainte-Catherine présente son projet de revitalisation des berges
Rivière Saint-Régis: Sainte-Catherine reporte l’adoption de son règlement d’emprunt
 
 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Narval
Narval
3 années

Nous avons la solution concernant l’érosion des berges que subis votre municipalité. Venez nous visiter Brise-Lames Narval Technolologie solution verte et économique: https://narvalbreakwater.yolasite.com/