Actualités

Saint-Constant reçoit du financement pour mettre en place des initiatives vertes

mercredi le 16 janvier 2019
Modifié à 11 h 26 min le 16 janvier 2019
Par Audrey Leduc-Brodeur

aleduc-brodeur@gravitemedia.com

La Ville de Saint-Constant ajoutera une nouvelle voiture électrique à sa flotte, en plus d’installer des stations-service à recharge électrique sur son territoire, grâce à une aide financière provenant du programme «Municipalités pour l’innovation climatique». Neuf municipalités du Québec, dont Saint-Constant, et une MRC se partageront un montant de 750 000$ pour mettre en place ces initiatives vertes dans le cadre du projet SAUVéR. Concrètement, chaque ville devra notamment mettre en place un système de gestion de l’autopartage, installer des bornes de recharge et des stations-service à recharge électrique, ainsi que construire une station d’autopartage afin d’implanter le concept au sein de la communauté. La Ville de Saint-Constant a indiqué au Reflet que la nouvelle voiture électrique sera d’abord mise à la disposition des organismes. Le projet est cependant à un stade embryonnaire, a précisé la Municipalité, soulignant qu’il est trop tôt pour préciser les modalités quant à l’utilisation du véhicule par les citoyens. Il est assuré toutefois que les municipalités participantes devront avoir mis à terme toutes ces initiatives d’ici la fin de l’année 2020, selon les termes de l’entente avec le programme. «Nous sommes très fiers de participer au projet SAUVéR, afin d'établir une base fonctionnelle pour une route électrique verte au Québec et au Canada et démontrer aux Constantins les avantages des voitures électriques et de l'autopartage. Cette initiative nous permettra de changer nos façons de concevoir et d’utiliser les modes de transport, de partager le véhicule de la flotte municipale et d’en faire profiter nos citoyens par le biais de nos organismes accrédités», mentionne le maire Jean-Claude Boyer, par voie de communiqué. Le projet SAUVéR fait valoir que l’autopartage est une forme de transport collectif qui contribue à briser l’isolement, à maintenir l’autonomie des aînés, ainsi qu’à intégrer les personnes à mobilité réduite.