Actualités

Sainte-Catherine autorise finalement un projet résidentiel sur le boul. Marie-Victorin

mardi le 26 janvier 2021
Modifié à 11 h 13 min le 26 janvier 2021
Par Vicky Girard
Après l’opposition des élus de Sainte-Catherine en octobre, la construction de deux bâtiments résidentiels de 18 logements sur trois étages donnant sur le boulevard Marie-Victorin, à l’intersection de la rue d’Auteuil, pourra aller de l’avant sous certaines conditions. Des modifications aux plans ont été apportées pour respecter «la qualité paysagère du secteur». La décision finale a été prise en séance du conseil municipal, le 19 janvier. Celui-ci considère notamment «l’engagement du requérant à dissimuler les équipements techniques du bâtiment afin d’en réduire l’impact visuel», peut-on lire dans le procès-verbal. Néanmoins, des éléments doivent être confirmés et approuvés par le Service de l’aménagement du territoire et développement économique, soit: -les caractéristiques des aménagements paysagers, notamment les essences d’arbres et de végétaux sélectionnés et leurs emplacements projetés doivent être précisés; -la vitalité et la pérennité des détails techniques de toits verts et murs végétaux, des plantations, ainsi que leur contribution à la qualité architecturale du bâtiment et des espaces doivent être validées; -la conservation des arbres matures sur le lot doit être confirmée; -des spécifications et des échantillons des matériaux projetés devront être approuvés afin de valider l’harmonisation des matériaux entre eux, ainsi que leur qualité et leur durabilité; -la création d’une ambiance nocturne sécuritaire et la mise en valeur des façades des bâtiments et des espaces extérieurs telles que la cour avant, l’espace central, le stationnement et les toits-terrasses doivent être démontrés. Qualité paysagère Rappelons que lorsqu’elle a freiné le projet immobilier, la Municipalité se basait sur la qualité paysagère du secteur, notamment les caractéristiques des arbres matures et la densité de la canopée, les percées visuelles sur le parc Optimiste et la voie maritime, ainsi que la topographie naturelle exceptionnelle de la promenade riveraine. Elle demandait, entre autres, une architecture qui s’inscrit dans l’identité du boulevard Marie-Victorin, décrite par Sainte-Catherine comme «noble, chic, hautement distinctive et singulière, au niveau, par exemple, des façades et des détails architecturaux».

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous