Sainte-Catherine: Jeannot Junior Cormier accusé du double meurtre de ses grands-parents

Sainte-Catherine: Jeannot Junior Cormier accusé du double meurtre de ses grands-parents

La Sûreté du Québec a été appelée en renfort pour élucider un double meurtre commis à Sainte-Catherine.

Crédit photo : Gracieuseté - Erick Rivest

Jeannot Junior Cormier a comparu au palais de justice de Longueuil, le mardi 31 octobre en après-midi. Il est accusé du double meurtre de ses grands-parents, Jeannot Chapdeleine, 67 ans, et Simonne Jourdain, 78 ans, retrouvés assassinés le lundi 30 octobre dans leur résidence de la rue Forestier à Sainte-Catherine.  

L’homme de 26 ans fait face à deux chefs d’accusation de meurtre prémédité. Il a été arrêté lundi en après-midi, sur la rue Rivard, à quelques mètres de la résidence des victimes. D’après l’acte de dénonciation, le double homicide aurait été perpétré le samedi 28 octobre.

«Les agents qui se trouvaient sur place ont vu le suspect s’approcher de la maison, explique la porte-parole de la Sûreté du Québec Joyce Kemp. Quand ils ont voulu l’intercepter, il a pris la fuite à pied. Il a été rattrapé à proximité des lieux.»

C’est la Régie intermunicipale de police Roussillon qui a fait la découverte des deux corps en avant-midi. La division des crimes contre la personne de la SQ a pris la relève de l’enquête. Un poste de commandement a été érigé devant la résidence. C’est après avoir interrogé le suspect que l’affaire a été considérée comme un double homicide, indique l’agent Kemp.

À lire aussi Le suspect aurait dû être interné, selon un ami

«J’ai toujours dit qu’il allait finir par les tuer»

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar